Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc réitère sa condamnation du massacre ignoble survenu en Syrie (El Otmani)


Lundi 2 Septembre 2013 modifié le Lundi 2 Septembre 2013 - 13:29

Le Maroc réitère sa condamnation du massacre ignoble survenu à Al-Ghota Est (Banlieue de Damas) à cause de l'utilisation d'armes chimiques interdites mondialement, a souligné, dimanche au Caire, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani.




Le Maroc réitère sa condamnation du massacre ignoble survenu en Syrie  (El Otmani)
Le Maroc réitère sa condamnation du massacre ignoble survenu à Al-Ghota Est (Banlieue de Damas) à cause de l'utilisation d'armes chimiques interdites mondialement, a souligné, dimanche au Caire, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani.

Il a été décidé, aujourd'hui' ''d'imputer au régime syrien la responsabilité de ce crime ayant fait plus de 1400 morts parmi les citoyens syriens, à cause de l'utilisation d'armes chimiques interdites mondialement, considérée comme une ligne rouge pour l'ensemble de la communauté internationale", a déclaré à la MAP M. El Otmani, à l'issue des travaux de la 140ème session du conseil de la Ligue arabe.

Cette résolution représente un tournant dans le traitement réservé au dossier syrien et ses développements par les pays de la région, ceux de la ligue arabe et par la communauté internationale, a-t-il dit, appelant ,à cet égard, le monde à assumer sa responsabilité pour que ce crime ne se reproduise plus.

Il y a avait une coordination pour favoriser la prise de positions communes avec les pays membres de la Ligue arabe, a indiqué M. El Otmani, ajoutant que la nouvelle résolution, adoptée aujourd'hui par l'organisation panarabe, réitère la condamnation de ce crime odieux tout en imputant au régime syrien la responsabilité. Elle appelle également la communauté internationale à prendre les mesures de dissuasion nécessaires contre les auteurs de ce crime et à les traduire devant la justice internationale, conformément au droit international, a-t-il indiqué.

M. El Otmani a fait savoir, d'autre part, que la Ligue arabe est en réunion permanente afin de suivre l'évolution de la question syrienne.
Lundi 2 Septembre 2013 - 09:14





Nouveau commentaire :
Twitter