Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc président du Conseil de sécurité de l'ONU pour décembre


Samedi 1 Décembre 2012 modifié le Dimanche 2 Décembre 2012 - 09:02




Mohamed Loulichki
Mohamed Loulichki
Le Maroc assure à partir de ce samedi 1er décembre la présidence tournante mensuelle du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Il s'agit de la première présidence du Conseil depuis 20 ans pour le royaume dont c'est le troisième mandat au sein du Conseil de sécurité de l'ONU où il avait déjà siégé en 1963-1964 et en 1992-1993.

Le Maroc a prévu plusieurs débats thématiques qui se rapporteront notamment à la situation au Mali qui "nécessite une décision énergique de la part du Conseil" ainsi qu'au Sahel au regard des "défis qui menacent" la région, tels que le "séparatisme, le terrorisme, la criminalité et le trafic de drogue", a dit vendredi à New York, l'ambassadeur du Maroc à l'ONU, Mohamed Loulichki."Notre programme découle des priorités que le Maroc s'est fixées conformément aux Hautes Instructions du Roi Mohammed VI prodiguées à l'aune de l'entrée du Maroc au Conseil en janvier dernier et qui sont liées notamment à nos engagements arabo-islamiques et africains et en même temps à ceux pris vis-à-vis des Nations Unies pour le maintien et la consolidation de la paix", a résumé l'ambassadeur dans une déclaration à la presse nationale.

Le diplomate devrait s'adresser aux médias accrédités aux Nations Unies mardi prochain pour les briefer sur le programme définitif du Conseil pour le mois en cours.

La présidence du Conseil est assurée par chacun des Membres à tour de rô le pendant un mois, suivant l'ordre alphabétique anglais des noms des Etats Membres, rappelle-t-on. Le Conseil de sécurité se compose de 15 membres, dont 5 membres permanents : Chine, Etats-Unis, Russie, France et Royaume Uni, et 10 membres élus par l'Assemblée générale pour un mandat de deux ans.

Le Maroc a été élu, membre non permanent du Conseil de sécurité, en janvier 2012 à une majorité écrasante de 153 voix, soit plus des 2/3 requis à l'issue d'un vote des 193 Etats membres des Nations unies. Le Royaume, dont la candidature est intervenue dans le cadre du groupe Afrique, a entamé son mandat de deux ans en janvier dernier.

L'élection du Maroc au Conseil de sécurité de l'ONU en tant que membre non permanent, a été le couronnement d'une intense campagne diplomatique entamée, durant plusieurs années, mais est également le résultat de "choix politiques et économiques" fondamentaux, entrepris sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI.
Samedi 1 Décembre 2012 - 11:41





Nouveau commentaire :
Twitter