Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc préside le débat de la 72è Assemblée générale de l’ONU


Mardi 19 Septembre 2017 modifié le Mercredi 20 Septembre 2017 - 05:41

Le Royaume du Maroc a présidé, mardi, une séance du débat général de la 72è session de l'Assemblée générale de l’ONU, qui s’est ouvert à New York, en présence des chefs d’Etat et de gouvernement et des représentants des 193 pays membres.




Le Maroc a, en effet, été élu vice-président de la 72è session de l’Assemblée générale de l’ONU, qui se tient sous le thème directeur : "Placer l'être humain au cœur des efforts en faveur de la paix et d'une vie décente pour tous sur une planète durable".

La présidence marocaine de cette séance a été assurée par l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, M. Omar Hilale.

Dans une déclaration à la presse, M. Hilale a souligné que la présidence du débat de l’Assemblée générale représente "un grand honneur et un grand moment pour notre pays".

Cette première journée du débat général a été marquée par les interventions de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, dont les présidents américain Donald Trump et français Emmanuel Macron, ainsi que celle du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres.

La thématique de cette session met en exergue le lien de plus en plus évident entre la paix, le développement et l’environnement, tous au centre des préoccupations de la communauté internationale.

Intervenant lors de la séance d’ouverture, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a plaidé pour une action internationale conjointe pour faire régner la paix dans le monde.

"Face aux divisions qui ébranlent notre monde, nous devons agir pour faire régner la paix", a estimé M. Guterres qui s’est dit "fermement convaincu qu'ensemble, nous pouvons instaurer la paix, rétablir la confiance et bâtir un monde meilleur pour tous".

Pour sa part, le président de l’actuelle Assemblée générale, Miroslav Lajcak, a insisté que la paix et la prévention des conflits doivent être au coeur de l’action de l’ONU.

Il a également souligné la nécessité de replacer l’intérêt des gens à la tête des priorités de l’Organisation internationale, et rappelé la communauté internationale de ses engagements en faveur de la prospérité et la protection de la planète.

Mardi 19 Septembre 2017 - 22:29





Nouveau commentaire :
Twitter