Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc, pays de référence en matière des énergies renouvelables en Méditerranée (UPM)


Mercredi 11 Décembre 2013 modifié le Jeudi 12 Décembre 2013 - 00:36

Le Maroc est assurément le pays de référence en matière des énergies renouvelables dans la région de la Méditerranée, a affirmé, mercredi à Bruxelles, le secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée (UpM), Fathallah Sijilmassi.




A travers une stratégie et une politique volontaire très claires assorties d'objectifs chiffrés et des réalisations déjà concrétisées sur le terrain, le Maroc s'impose comme un pays "pionnier" dans le domaine des énergies renouvelables, a déclaré M. Sijilmassi à la MAP à l'occasion de la conférence ministérielle de l'UpM sur l'énergie.

"C'est exactement le modèle que nous recherchons, un pays qui dispose d'une vision, met en place des projets et qui a une formidable capacité de monter en puissance", a souligné le SG de l'UpM qui s'est également félicité de la volonté du Maroc d'inscrire ses réalisations dans un cadre régional pour stimuler la dynamique de coopération et d'intégration régionale en Méditerranée.

Il a indiqué, d'autre part, que cette conférence ministérielle de l'UpM sur l'énergie à laquelle le Maroc est représenté par le ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara, dénote de l'impulsion politique de l'Union et de l'accentuation et de la diversification de ses activités vu qu'elle intervient un mois après sa conférence ministérielle sur les transports à Bruxelles et celle sur le renforcement du rôle des femmes en septembre à Paris.

Pour donner de la substance à cette impulsion politique, l'UpM met l'accent sur deux aspects fondamentaux, le premier est lié à la promotion de projets concrets dans la région et le second à la mobilisation des synergies entre les différents acteurs, a-t-il ajouté.

S'agissant du premier axe, M. Sijilmassi a annoncé que l'UpM a l'ambition de lancer en 2014 un certain nombre de projets qu'elle a déjà identifiés dans le domaine des énergies renouvelables et que le Maroc fait naturellement partie des pays concernés.

M. Sijilmassi a également fait part de l'ambition de l'UpM d'associer les différents acteurs (gouvernement, secteur privé, universités et ONG) à la dynamique énergétique en Méditerranée et de favoriser les complémentarités et la coordination entre tous les intervenants au bénéfice de la coopération et de l'intégration régionale.

Mercredi 11 Décembre 2013 - 18:37

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter