Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc, leader incontestable des énergies propres en Afrique (expert sud-africain)


Lundi 2 Novembre 2015 modifié le Mardi 3 Novembre 2015 - 07:29




Le Maroc s'impose comme le leader africain incontestable des énergies propres à la faveur des importants progrès qu'il a réalisés dans ce domaine, estime l'expert sud-africain de géochimie, Andreas Wilson-Sp?th.

D'importants pas ont certes été franchis dans plusieurs contrées africaines pour le développement des énergies vertes, mais la véritable success story vient du Maroc, indique l'expert dans une analyse publiée lundi dans le portail news24.com.

Les progrès réalisés par le Maroc, notamment dans le domaine de l'énergie solaire, font du pays le nouveau champion d'Afrique, poursuit l'expert sud-africain.

Ayant franchi le pas de mettre fin à la politique de subvention des hydrocarbures, le Maroc a consenti d'importants investissements pour le développement des énergies renouvelables, indique l'expert, faisant observer que les énergies vertes (solaire, éolienne et hydraulique) couvriront près de la moitié de la production de l'électricité du Maroc à l'horizon 2020.

Le porte-drapeau de cette politique ambitieuse est le complexe solaire de Ouarzazate dont la puissance devra atteindre 580 MW d'ici à 2017, couvrant les besoins en électricité d'un million de ménages, ajoute Wilson-Sp?th.

L'analyse de l'expert sud-africain rejoint celle de plusieurs spécialistes et journaux mondiaux, dont le quotidien britannique The Guardian qui s'est fait récemment l'écho des projets d'envergure lancés par le Maroc dans le domaine de l'énergie solaire pour répondre à ses besoins énergétiques.

Le Maroc est en passe de devenir une superpuissance de l'énergie solaire avec le déploiement du parc solaire de Ouarzazate qui fait partie d'un ambitieux plan de développement des énergies renouvelables, a écrit le journal londonien, soulignant que ce projet devra permettre au Royaume de couvrir 42 pc de ses besoins en énergie à l'horizon 2020.

Lundi 2 Novembre 2015 - 18:00





Nouveau commentaire :
Twitter