Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc, le pays le plus attractif pour les étudiants subsahariens


Mardi 2 Juin 2015 modifié le Mardi 2 Juin 2015 - 21:11

Par Ahmed el Midaoui




Le Maroc, le pays le plus attractif pour les étudiants subsahariens
L’industrie, le tourisme, l’environnement, l’agro-alimentaire, les télécommunications, sont certes les secteurs primordiaux dans la coopération entre le Maroc et ses voisins de l’Afrique subsaharienne. Mais cela n’a pas empêché le secteur de l’enseignement supérieur de s’imposer au fil des années comme un pilier majeur de cette coopération qui entend accorder une attention particulière au développement humain, sachant que l’investissement dans le capital humain est l’un des meilleurs moyens de barrer la voie aux tendances de radicalisation extrémiste en Afrique.

En effet, chaque début d’année universitaire, nombre d’étudiants venus de divers pays subsahariens intègrent les universités et les grandes écoles après que le Maroc ait mis en place depuis quelques décennies des accords bilatéraux avec ses voisins africains, en proposant des bourses d’études dans plusieurs branches scientifiques, économiques et même techniques. En plus des canaux officiels, le Maroc accueille aussi de plus en plus d’étudiants qui se dirigent hors accords officiels vers des établissements d’enseignement privés. Ainsi l’effectif des étudiants s’est accru considérablement depuis quelques années atteignant en 2010 plus de 10.000 étudiants subsahariens inscrits dans les établissements publics et privés marocains.

Cette affluence estudiantine fait du Maroc le pays africain le plus attractif pour les étudiants subsahariens qui ne rencontrent aucune difficulté à s’intégrer dans l’environnement estudiantin marocain. A leurs yeux, le Maroc est une alternative à l’Europe. En effet, plusieurs parmi eux comptent, après leurs études, rester quelques années au Maroc. L’objectif principal est de capitaliser au maximum leur séjour au Maroc pour développer des liens et des contacts professionnels entre le pays d’origine et le royaume afin de bien préparer leurs projets futurs.

Dans certains créneaux tels le domaine des télécommunications, les étudiants peuvent déjà trouver une situation professionnelle. Après leurs études supérieures au Maroc ou parfois même en même temps que leurs études, beaucoup d’étudiants travaillent dans des centres d’appel européens délocalisés au Maroc. Cela n’empêche pas ces étudiants de considérer le retour au pays comme un dernier objectif et beaucoup d’entre eux rentrent dès l’obtention de leurs diplômes afin de saisir une belle opportunité professionnelle.

Mardi 2 Juin 2015 - 16:55





Nouveau commentaire :
Twitter