Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc lance un "plan national" de prévention contre Ebola


Mercredi 15 Octobre 2014 modifié le Jeudi 16 Octobre 2014 - 11:26

Le Maroc a annoncé mercredi le lancement d'un "plan national" pour "empêcher l'entrée du virus Ebola" dans le royaume, un des rares pays à avoir maintenu ses liaisons aériennes directes avec les principaux foyers de l'épidémie en Afrique de l'Ouest.




Ce plan comporte une série de mesures destinées principalement à la "détection précoce des cas de contamination", a affirmé le ministre de la Santé, Lahoucine Louardi, tout en relevant que celles-ci ne constituaient pas une garantie face la propagation "inquiétante" du virus.

Les aéroports et les avions ont ainsi été équipés de caméras thermiques pour "détecter les cas suspects", a-t-il indiqué à la presse.

Quatre laboratoires ont par ailleurs été équipés de matériels d'analyse "rapide" pour les personnes éventuellement contaminées, a ajouté M. Louardi.

Son ministère a également annoncé la mise en place d'une ligne téléphonique gratuite, afin de "répondre aux questions des citoyens".

Le Maroc, via sa compagnie nationale Royal Air Maroc, est le seul pays à avoir maintenu l'intégralité de ses liaisons aériennes quotidiennes avec les pays d'Afrique de l'Ouest les plus frappés par l'épidémie d'Ebola (Guinée, le Liberia et la Sierra Leone).

A ce titre, les services du ministère de la Santé suivent le cas de "35 à 39 ressortissants" étrangers, provenant essentiellement de ces pays et qui sont entrés récemment au Maroc, étant donné la durée d'incubation du virus (jusqu'à 21 jours), a encore indiqué M. Louardi.

Même si aucun cas de virus Ebola n'a été enregistré à ce jour dans le royaume, le Maroc avait déjà annoncé le mois dernier une "élévation" du niveau de vigilance face à la propagation de l'épidémie, qui a fait près de 4.500 morts depuis le début de l'année selon l'Organisation mondiale de la Santé.

Outre ses liaisons aériennes en Afrique de l'Ouest, le Maroc est grandement concerné car il doit accueillir en janvier la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2015) de football, la plus importante compétition sportive du continent.

Les autorités marocaines ont réclamé vendredi dernier le report de cette épreuve auprès de la Confédération africaine (CAF), qui pour l'heure a dit maintenir les dates.

Les deux parties doivent se rencontrer prochainement pour étudier cette demande.

Mercredi 15 Octobre 2014 - 19:14





Nouveau commentaire :
Twitter