Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc lance des chantiers d'envergure pour promouvoir son commerce extérieur (Benkirane)


Mardi 11 Décembre 2012 modifié le Mardi 11 Décembre 2012 - 21:12




Le Maroc lance des chantiers d'envergure pour promouvoir son commerce extérieur (Benkirane)
Le Maroc a lancé plusieurs chantiers d'envergure pour améliorer la compétitivité de son commerce extérieur, a affirmé, mardi à Skhirat, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

"Le gouvernement s'est engagé à améliorer la compétitivité de notre commerce extérieur, qui constitue un moteur primordial du développement économique et social", à travers le renforcement et la diversification de l'offre exportatrice à forte valeur ajoutée, a indiqué M. Benkirane qui intervenait à l'ouverture des troisièmes assises nationales de l'exportation et du Forum marocain du commerce extérieur.

Il s'agit aussi de promouvoir le potentiel d'exportation dans les différentes stratégies sectorielles, d'accélérer la mise en œuvre des programmes stratégiques, notamment ceux orientés vers l'export et d'encourager de nouveaux métiers du monde, a-t-il précisé.

Le gouvernement œuvre également à améliorer la compétitivité du produit marocain en diminuant les coûts de production et en réhabilitant les ressources humaines. Il s'attache à consolider le créneau qu'occupe le Maroc au niveau des marchés traditionnels, tout en ciblant de nouveaux marchés à fort potentiel, a-t-il ajouté.

Le Chef du gouvernement a mis l'accent sur la nécessité de rationaliser et de donner un nouveau souffle aux instances oeuvrant à la promotion des exportations et de renforcer la position du Maroc lors des négociations commerciales internationales.

Il a aussi souligné l'importance de suivre une politique anticipative des fluctuations des prix des matières premières et produits énergétiques, qui sont à l'origine de l'enlisement de la balance commerciale, appelant, à cette occasion, à mettre en place une commission nationale sous sa supervision directe visant le soutien et le suivi des exportations avec la participation de représentants des secteurs concernés.

En dépit d'une conjoncture internationale marquée par la crise économique et financière, les échanges commerciaux du Maroc avec l'étranger ont connu une hausse annuelle de 11 pc entre 2007 et 2011 contre 10 pc entre 2000 et 2006, a précisé, pour sa part, le ministre de l'industrie, du commerce et des nouvelles technologies, M. Abdelkader Amara. Il a noté que 50 % du déficit commercial répond aux besoins de développement parce qu'il englobe essentiellement les produits énergétiques et les matières premières, rappelant que le Maroc dépend à hauteur de 95 % de l'étranger pour subvenir à ses besoins énergétiques. Le déficit commercial, sans compter les produits énergétiques, a été estimé à 54 MMDH durant la période 1998-2011, a-t-il indiqué.

Pour endiguer le déficit de la balance commerciale, le gouvernement est déterminé à stimuler les investissements extérieurs, à travers la simplification des procédures et la diversification de l'offre exportable pour englober celles inscrites dans le cadre des métiers du monde au Maroc.

Le ministre a souligné, dans ce contexte, que de nouveaux métiers seront intégrés dans les métiers du monde, notamment la chimie, la parachimie, la pharmacie et l'industrie mécanique.

Organisées sous le thème "commerce extérieur compétitif et croissance économique soutenue", ces assises sont marquées par des panels traitant de différents thèmes relatifs au déficit commercial et croissance économique, la compétitivité des exportations et de l'économie nationale, la dynamique et la convergence des politiques de promotion pour renforcer la part du Maroc dans les marchés cibles.


Mardi 11 Décembre 2012 - 15:04

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter