Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Le Maroc joue un rôle "important" dans le domaine de l'environnement dans la rive sud de la Méditerranée (Député français)


Mercredi 25 Janvier 2017 modifié le Jeudi 26 Janvier 2017 - 09:22

Le député à l'Assemblée nationale française, Jean-Louis Roumegas, a salué, mercredi à Rabat, le rôle "important" que joue le Royaume dans le domaine de l'environnement dans la rive sud de la Méditerranée.




Dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec Said Tadlaoui, président de la Commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l'environnement à la Chambre des Représentants, M. Roumegas a indiqué que sa visite au Maroc s'inscrit dans le cadre de la réalisation d'un rapport parlementaire sur le développement durable dans la zone méditerranéenne, mettant en avant, dans ce contexte, l’intérêt accordé par le Parlement marocain aux questions liées à l'environnement.

M. Roumegas, également rapporteur d'une mission d'information à l'Assemblée nationale française, a de même loué les "grands" efforts déployés par le Maroc dans le domaine de la pêche maritime ainsi que la "forte" adhésion du Royaume dans le secteur des énergies renouvelables.

Le député écologiste a par ailleurs estimé que la question de coopération nord-sud s'impose avec insistance dans le domaine de l'environnement, et ce "pour une meilleure gestion des questions liées au développement durable", mettant l'accent sur l'importance du rôle qui incombe à cet égard aux parlementaires marocains afin de réussir cette coopération et approfondir le dialogue autour des questions de développement durable entre les deux rives de la Méditerranée.

De son côté, M. Tadlaoui a souligné, dans une déclaration similaire, que la visite de M. Roumegas au Maroc reflète l'importance que revêt l'expérience marocaine dans le domaine de l'environnement, précisant que le député français s'est informé à cette occasion d'une série de lois adoptées par le Maroc dans ce domaine et qui avaient été approuvées par la Commission lors du mandat parlementaire précédent.

Selon M. Tadlaoui, le député français s'est également félicité de la tenue au Maroc de la COP22, qui constitue un prolongement de la COP21, tenue à Paris, tout en saluant la réussite et la participation distinguée qu'a connue cet événement ainsi que les résultats importants ayant sanctionné les travaux de ce rendez-vous planétaire.

(Avec map)
Mercredi 25 Janvier 2017 - 23:20





Nouveau commentaire :
Twitter