Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc fermement engagé en faveur de l'élimination totale des armes nucléaires (ministre)


Jeudi 21 Septembre 2017 modifié le Vendredi 22 Septembre 2017 - 10:21

Le Royaume du Maroc, partie à la quasi-totalité des instruments internationaux en matière de désarmement et de non-prolifération nucléaires, est fermement engagé en faveur de l'élimination totale des armes nucléaires, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.




Le Maroc fermement engagé en faveur de l'élimination totale des armes nucléaires (ministre)
Le Maroc a été parmi les premiers pays à s'engager en faveur d’une interdiction des essais nucléaires et a contribué à la négociation et à l’adoption du Traité de l’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (TICEN) en 1996, a déclaré M. Bourita à la Conférence sur l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, tenue mercredi à New York en marge de la 72è Assemblée générale des Nations unies (AGNU).

Il a ajouté que le Maroc a signé le Traité en 1996 et l’a ratifié en 2000, et a depuis contribué à tous les efforts visant à promouvoir l'entrée en vigueur du Traité qui n’a que trop tardé, appelant tous les Etats qui ne l’ont pas déjà fait à signer et ratifier le TICEN.

"Le Maroc attache une grande importance à cet instrument en tant qu'élément fondamental de l'architecture internationale de non-prolifération et de désarmement", a-t-il dit, ajoutant que les 183 signatures dont 166 ratifications témoignent du large soutien politique dont jouit le Traité.

Selon M. Bourita, l’entrée en vigueur requiert la ratification par les pays de l’Annexe II qui ne l’ont pas encore fait, alors même que le régime de vérification requis par ce traité est quasiment prêt.

Le ministre a, dans ce cadre, encouragé les huit pays sur l'annexe II d’entendre l’appel de la communauté internationale dans sa quête de faire de l'interdiction des essais nucléaires un acte irréversible et vérifiable.

"Nous ne pourrons avancer sur la voie du désarmement et de la non-prolifération que si la détermination à progresser ensemble sur cette voie est unanimement partagée", a-t-il soutenu, ajoutant que le Maroc qui continue à apporter "un soutien sans faille aux efforts internationaux pour promouvoir le TICEN", encourage le Secrétariat Provisoire à poursuivre ses activités de sensibilisation et de formation au bénéfice des experts des pays en développement en particulier ceux du continent africain.

Pour cela, le Maroc réitère son appel pour que la commission préparatoire bénéficie de ressources financières suffisantes à même de lui permettre de mener à bien ses activités, a-t-il dit, en remerciant le Secrétaire Exécutif de l’Organisation du Traité de l’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICEN) M. Lassina Zerbo pour le travail remarquable effectué en vue de promouvoir la cause du Traité et d'encourager les Etats à rejoindre cet important instrument qui vise à renforcer la paix et la sécurité régionale et internationale.
Jeudi 21 Septembre 2017 - 19:13





Nouveau commentaire :
Twitter