Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc et le Gabon vivement préoccupés par la recrudescence des actes terroristes et des crises en Afrique (communiqué conjoint)


Vendredi 12 Juin 2015 modifié le Dimanche 14 Juin 2015 - 21:30

Le Maroc et le Gabon ont exprimé leurs vives préoccupations face à la recrudescence des actes terroristes et des situations de crise qui menacent la paix et la sécurité du continent africain.




Un communiqué conjoint rendu public, vendredi au terme de la visite de travail et d'amitié du roi au Gabon, indique que les deux chefs d'Etat estiment que les crises que connaissent certains pays africains, ne peuvent être résolues de façon durable "que dans le cadre d'approches inclusives et globales, comprenant des aspects sécuritaires, les mesures de reconstruction post conflit et l'engagement de reformes structurelles de la gouvernance politique, économique, sociale et culturelle".

Ils ont également souligné que l »es stratégies visant la stabilité doivent s'attaquer aux causes profondes qui engendrent les conflits par des mesures concrètes de développement et de relance de l'économie et par l'atténuation du sous-développement et de la précarité qui sont propices aux troubles et à l'insécurité".

Les deux chefs d'Etat ont condamné fermement le terrorisme sous toutes ses formes et ont appelé à une plus grande mobilisation de la communauté internationale pour lutter contre ce fléau qui menace la paix et la stabilité des Etats et s'attaque aux fondements des sociétés.

Ils ont relevé, à cet égard, l'engagement du Gabon, aux côtés des pays de la région, dans la lutte contre la secte BokoHaram et contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée.

Concernant la situation en République Centrafricaine, ils se sont félicités des actions conjuguées de la CEEAC et de la Communauté internationale, pour l'instauration de la paix et de la sécurité, nécessaires à la mise en œuvre du processus de retour à l'ordre constitutionnel et de reconstruction post conflit.

A cet égard, ajoute le communiqué conjoint, le président Ali Bongo Ondimba a salué le rôle et l'implication du Maroc dans les efforts visant le retour de la paix et de la sécurité en Centrafrique, notamment par la participation d'un contingent des Forces Armées Royales à la MINUSCA et la présidence par le Maroc, de la configuration RCA de la Commission de consolidation de l'ONU, ainsi que par les actions de solidarité et de soutien au profit des populations centrafricaines.

Les deux Chefs d'Etat se sont par ailleurs félicités de la tenue du Forum de Bangui sur la Réconciliation et ont affirmé que "la solution à ce conflit doit être inclusive et globale" et aboutir à une véritable réconciliation nationale dans le cadre de l'unité nationale et de l'intégrité territoriale de la République Centrafricaine.

Vendredi 12 Juin 2015 - 19:58





Nouveau commentaire :
Twitter