Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc et la Guinée Bissau pour un espace de dialogue stratégique et de concertation dans le Nord-Ouest africain (communiqué conjoint)


Samedi 30 Mai 2015 modifié le Samedi 30 Mai 2015 - 19:25




Le roi Mohammed VI et le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, conscients de la communauté de destin et de la similitude des défis qui se posent à toute la région Nord-Ouest Africaine, ont décidé de promouvoir la création d'un Espace sous-régional de dialogue stratégique et de concertation regroupant les pays de la région nord-ouest africaine, indique le communiqué conjoint publié au terme de la visite officielle effectuée par le Souverain en Guinée Bissau du 28 au 30 mai courant.

Les deux chefs d'Etat ont également affirmé que "l'édification d'espaces de prospérité partagée et de solidarité contribuera à atténuer les écarts entre les niveaux de développement des pays et à favoriser la co-émergence et la paix", lit-on dans le communiqué.

Abordant les causes des conflits en Afrique, les deux chefs d'Etat, ajoute le communiqué, ont affirmé que "la sauvegarde de la stabilité est tributaire de la relance de l'économie et de la croissance, de la lutte contre la précarité et l'exclusion ainsi que de la mise en place de réformes structurelles politiques et économiques répondant aux exigences internationales et tenant compte des spécificités africaines".

Ils ont rappelé également l'importance de la lutte contre les menaces sécuritaires et contre les réseaux du crime organisé transnational qui essaiment en Afrique et appelé la communauté internationale à soutenir de façon plus résolue les efforts visant la construction de l'Etat de droit.

L'expérience de plusieurs pays africains montre que l'aide et le soutien internationaux sont importants pendant la crise, ils le sont d'autant plus pendant la phase qui suit la sortie de crise, relève le communiqué conjoint.

Par ailleurs, il souligne que la Guinée Bissau appuie la candidature du Maroc pour un statut d'observateur au sein de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).

Samedi 30 Mai 2015 - 19:05





Nouveau commentaire :
Twitter