Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc est le seul pays à faire référence dans sa constitution au multiple héritage linguistique et culturel (Jack Lang)


Mercredi 11 Décembre 2013 modifié le Mercredi 11 Décembre 2013 - 22:02

Le Maroc est le seul pays au monde à avoir fait référence dans la constitution au multiple héritage linguistique et culturel, notamment arabo-islamique, amazighe et saharo-hassani, et qui s'est nourri d'apports africain, méditerranéen, andalou et hébraïque, a affirmé, mercredi à Casablanca, le président de l'Institut du Monde Arabe (IMA), Jack Lang, saluant les discours du Roi Mohammed VI notamment sur la culture et l'éducation.




Le Maroc est le seul pays à faire référence dans sa constitution au multiple héritage linguistique et culturel (Jack Lang)
Ces discours traduisent "réflexion, vision et détermination", a souligné M. Lang lors d'une rencontre avec les cadres, les enseignants et les étudiants de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M'sik à Casablanca.

Convaincu que l'investissement intellectuel est la clé du développement, de l'innovation et de la création, le président de l'IMA a souligné l'importance d'agir dans l'interaction en promouvant la liberté d'expression afin que chaque personne puisse s'exprimer. Il a, à cet égard, mis en exergue l'importance de l'activité culturelle cinématographique au Maroc, "pays qui produit le plus de films dans le monde arabe".

M. Lang qui répondait aux questions de la salle a estimé qu'il faut faire descendre la culture dans la rue et enclencher les discussions sur des questions diverses comme la vie, la mort, la joie ou encore libérer les énergies collectives et promouvoir les échanges culturelles, entre autres.

Il n'a pas manquer de rappeler que la capitale française abritera, du 22 septembre prochain au 11 janvier 2015, une manifestation de grand calibre intitulée "Le Maroc aux mille couleurs", organisée par l'Institut du monde arabe (IMA) à Paris.

Cette manifestation pluridisciplinaire, fruit de la volonté du Roi Mohammed VI et du président français François Hollande, met à l'honneur la création marocaine, a-t-il déclaré à la presse.

Le commissariat général de cet événement culturel a été confié à Jean-Hubert Martin, directeur du musée national d'art moderne du Centre Pompidou et du musée national des arts d'Afrique et d'Océanie de Paris, en collaboration avec deux autres commissaires associés à savoir les marocains Moulim El Aroussi, écrivain et critique d'art et Mohamed Métalsi, directeur des actions culturelles de l'IMA.

Parallèlement à cet événement, le musée du Louvre célébrera le Maroc médiéval avec une exposition intitulée "Des Idrissides aux Mérinides: le Maroc fondateur d'empire".

La visite de M. Jack Lang rentre dans le cadre des activités culturelle et artistique organisées par l'Université Hassan II-Mohammedia, a relevé pour sa part le doyen de la faculté des Lettres et Sciences Humaines, Abdelkader Gonegai, soulignant que M. Lang inaugure ainsi ses conférences qui seront programmées, toute l'année durant, dans le cadre de l'ouverture de l'université sur un certain nombre d'acteurs culturels et socio-économiques pour notamment débattre avec les jeunes étudiants des facultés.

Il considère que le fait d'"avoir un personnage comme Jack Lang à la faculté de Ben M'sik, c'est avoir un point de vue de l'occident sur un monde arabe en émergence qui doit se positionner par rapport à d'autres tendances que connait le monde actuellement".

Pont entre l'Orient et l'Occident, l'IMA est le fruit d'un partenariat entre la France et la totalité des pays, membres de la Ligue des Etats Arabes.

Ouvert en 1987, l'IMA est une fondation de droit privé dont la vocation est de faire connaître aux publics français et européen, l'apport du monde arabe à la civilisation universelle et de promouvoir le dialogue entre l'Orient et l'Occident.
Mercredi 11 Décembre 2013 - 21:04

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter