Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc est l'un des pays les plus engagés dans les questions climatiques et environnementales (Prince Albert II de Monaco)


Samedi 5 Décembre 2015 modifié le Dimanche 6 Décembre 2015 - 09:25

Le Maroc est l'un des pays les plus engagés dans les questions climatiques et environnementales, a souligné, vendredi, SAS le Prince Albert II de Monaco, saluant les initiatives du Roi Mohammed VI et son engagement en faveur du climat.




Dans une déclaration à la deuxième chaîne de télévision 2M à l'issue de la signature, par le Maroc et quatre autres pays, d'un Appel lancé à l'initiative de la Principauté de Monaco pour la sauvegarde des océans, le Prince Albert II de Monaco a affirmé que l'engagement du Royaume sur les questions climatiques ne sert pas uniquement les intérêts de l'Afrique et du bassin méditerranéen mais va au-delà.

En signant cet Appel, lancé dans le cadre de la Conférence des Nations-Unies sur le climat (COP21) à Paris, le Maroc adresse un signal très fort à la communauté internationale pour faire de la sauvegarde des océans une priorité de l'agenda de cette conférence, a-t-il dit, exhortant les autres pays à adhérer à cet Appel.

Le Maroc a fait preuve de beaucoup d'engagement et de persévérance et il est à la pointe des discussions non seulement sur les questions climatiques mais environnementales en général, a-t-il relevé, exprimant la disposition de la Principauté de Monaco à accompagner le Maroc, qu'il a qualifié d' "excellent partenaire", dans ses efforts pour la préparation de la COP22.

Il s'est dit convaincu que la COP22, qui aura lieu en novembre 2016 à Marrakech, accordera une place prépondérante aux océans, eu égard à l'importance de préserver les écosystèmes océaniques pour une vie saine sur la planète.

Cet Appel a été signé en présence de SAS le Prince Albert II de Monaco, par la ministre déléguée chargée de l'Environnement, Hakima El Haité et des ministres et représentants du Costa Rica, du Madagascar, des Pays-Bas et de l'Espagne.

Les parties signataires appellent à soutenir la proposition pour un rapport spécial élaboré par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) sur les enjeux océan/climat, tout en exprimant leur engagement à atteindre les cibles fixées à l'échelle internationale par l'Objectif de développement durable (ODD) relatif à la conservation et l'exploitation de manière durable des océans, des mers et des ressources marines.
Samedi 5 Décembre 2015 - 09:06





Nouveau commentaire :
Twitter