Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Le Maroc élu à Libreville au poste de vice-présidence du bureau de la Conférence ministérielle africaine de l’environnement


Samedi 17 Juin 2017 modifié le Samedi 17 Juin 2017 - 16:12

Le Maroc a été élu, vendredi à Libreville, au poste de vice-président du nouveau bureau de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), présidé par le Gabon. Le Royaume, élu à ce poste pour un mandat de deux ans (2017-2018), sera membre représentant de la région Afrique du Nord.




 Le Maroc élu à Libreville au poste de vice-présidence du bureau de la Conférence ministérielle africaine de l’environnement
Cette élection s’est déroulée en marge des travaux de la 16è session de la CMAE, qui se sont officiellement ouverts jeudi dans la capitale gabonaise au niveau du segment ministériel.

Une importante délégation marocaine prend part à ce rendez-vous, conduite par la Secrétaire d’Etat en charge du Développement durable, Mme Nezha El Ouafi, en présence de l'ambassadeur du Royaume à Libreville, M. Abdellah Sbihi.

La présidence de la CMAE est assurée par le Gabon, ayant succédé à l’Egypte qui assurait cette fonction depuis 2015.

Outre le Maroc, le nouveau bureau comprend des représentants pour les différentes régions du continent, à savoir la Côte d'Ivoire (ouest), le Gabon (centre), l'Ethiopie (Est) et l'Afrique sud (Australe).

Les travaux de cette rencontre sont placés sous le thème "Investir dans des solutions environnementales novatrices pour accélérer la mise en œuvre des Objectifs de développement durable et de l'Agenda 2063 en Afrique".

La Conférence ministérielle africaine sur l’environnement a été créée en décembre 1985 dans l’objectif, entre autres, de de promouvoir l’harmonisation et la coordination des politiques gouvernementales en Afrique et améliorer la participation de l’Afrique au dialogue global sur le dossier environnemental.
Samedi 17 Juin 2017 - 08:29





Nouveau commentaire :
Twitter