Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc désigné par l'OMPIC pour mener un projet pilote au service des PME créatrices de design


Mercredi 28 Octobre 2015 modifié le Mercredi 28 Octobre 2015 - 11:26




L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), a désigné le Maroc pour mener un projet pilote portant sur la gestion des Dessins et Modèles Industriels (DMI) visant le développement des petites et moyennes entreprises marocaines (PME), a annoncé, mardi à Casablanca, l'Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC). Selon le Directeur général de l'OMPIC, Adil El Maliki, ce projet pilote, baptisé "Namadij" vise à inculquer aux entreprises une culture du design dans les domaines de la créativité et de l'innovation, à optimiser l'investissement des PME dans le design et à réduire les risques juridiques et financiers de l'entreprise.

Les PME marocaines utilisent le système de design industriel, mais cette utilisation reste en deçà du potentiel, a-t-il relevé, soulignant que l'objectif de ce projet est de valoriser la dimension design au niveau de l'entreprise depuis la phase de la conception du produit jusqu'à celle de la vente et de l'export.

Pour M. Maliki, le design peut être un outil formidable de compétitivité et de distinction par rapport à la concurrence, faisant savoir qu'une trentaine de projets ont été sélectionnés pour bénéficier d'un accompagnement assuré par des créateurs et designers reconnus à l'échelle internationale.

"Namadij" s'assigne pour objectifs de pérenniser ce cadre d'accompagnement des PME dans l'utilisation appropriée des outils de la propriété industrielle et plus particulièrement ceux du design, de sensibiliser les PME sur l'intérêt de disposer de stratégie adaptée en matière de création, d'utilisation et d'exploitation de la propriété industrielle notamment des dessins et modèles industriels et d'améliorer la compétitivité des PME, a-t-il soutenu.

Pour sa part, Mme Maria Nicola, responsable de l'OMPIC, chargée de superviser ce projet, a souligné que le choix par l'OMPIC du Maroc et de l'Argentine pour mener ce projet ambitieux a eu lieu sur la base de critères bien précis notamment les infrastructures et les stratégies nationales adoptées en matière de propriété intellectuelle, en plus de la capacité des organes en charge de la propriété intellectuelle de généraliser ce projet sur l'ensemble des entreprises.

Elle a, à cet égard, rappelé le rôle central du design industriel dans le renforcement de la compétitivité des PME, ajoutant que le dessin ou le modèle confère une valeur ajoutée au produit de l'entreprise favorisant sa demande sur le marché et son rendement.
Mercredi 28 Octobre 2015 - 11:26





Nouveau commentaire :
Twitter