Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc déploie des efforts soutenus pour promouvoir les droits de l'Homme (eurodéputé)


Jeudi 18 Avril 2013 modifié le Vendredi 19 Avril 2013 - 13:26

Le Maroc déploie des efforts soutenus en faveur de la promotion des droits de l'Homme dans l'ensemble de son territoire national, y compris dans ses provinces du Sud, a affirmé l'eurodéputé socialiste français, Gilles Pargneaux, en réaction à la proposition visant à élargir le mandat de la MINURSO aux droits humains.




Le Maroc déploie des efforts soutenus pour promouvoir les droits de l'Homme (eurodéputé)
"En tant que président du Groupe d'amitié UE-Maroc au Parlement européen, j'ai effectué plusieurs visites dans les provinces du Sud du Maroc et contrairement aux propos erronés du rapport de la Fondation Robert Kennedy, j'ai pu constater à plusieurs reprises que les droits de l'Homme sont respectés dans la région du Sahara", a déclaré M. Pargneaux à l'agence MAP.

"J'ai été plusieurs fois à Laâyoune et à Dakhla où j'ai eu des rencontres avec plusieurs acteurs locaux de la société civile qui m'ont tous assuré du respect des droits de l'Homme dans la région", a-t-il réaffirmé, ajoutant que dans un monde arabe particulièrement instable, "le Maroc se démarque par sa modernité et par son processus démocratique qui peut servir de modèle pour nombre de pays arabes".

M. Pargneaux a souligné, à ce propos, que la création du Conseil national des droits de l'Homme, la réforme constitutionnelle et la mise en place de l'Instance équité et réconciliation sont autant de preuves de "la volonté marocaine, sans précédent au Maghreb, de promouvoir durablement une culture des droits de l'Homme dans le Royaume".

Le parlementaire européen a également rappelé à cet égard que le président français a lui-même souligné devant le Parlement marocain le 4 avril dernier que les droits des femmes, la réforme du code de la famille, la feuille de route démocratique tracée par la Constitution de juillet 2011 sont des avancées déterminantes qui peuvent élever le Maroc comme un modèle pour beaucoup de pays.

Le conflit du Sahara oppose depuis plus de 30 ans le Maroc et l'Algérie qui finance et qui héberge sur son territoire à Tindouf le mouvement séparatiste du Polisario. Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une intégration économique et sécuritaire régionale.

Jeudi 18 Avril 2013 - 13:50





Nouveau commentaire :
Twitter