Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc dans une approche globale et cohérente en Afrique (conférenciers)


Dimanche 23 Mars 2014 modifié le Lundi 24 Mars 2014 - 08:46

Le Maroc a développé une approche globale et cohérente en Afrique qui concilie entre le politique, le social, le culturel, le spirituel et l'économique, ont souligné, samedi à Paris, les participants à un colloque sur "le partenariat maroco-européen comme levier développement pour l'Afrique".




Les intervenants à cette rencontre, organisée par l'Association des étudiants arocains de France, ont ainsi relevé que dans le cadre de cette approche le Maroc contribue à la préservation de la sécurité du continent, à travers notamment sa participation à des opérations de maintien de la paix, citant à titre d'exemple la république centrafricaine et le Mali.

Sur le volet académique, culturel et spirituel, le Maroc accueille chaque année plusieurs étudiants africains de même qu'il contribue à la formation de plusieurs imams issus des pays de ce continent, ont-ils relevé.

Ils ont en outre insisté sur l'axe économique de cette approche par l'ancrage d'investissements importants en Afrique et qui portent sur plusieurs secteurs dont la finance et les banques, les assurances, les télécommunications et l'agriculture.

La vocation africaine du Maroc s'est concrétisée davantage ces dernières années grâce aux visites effectuées par le Roi Mohammed VI dans plusieurs pays du continent, ont noté les conférenciers, faisant observer que les différents déplacements du Souverain ont été marqués par le lancement de plusieurs actions et projets qui ont un impact direct sur le développement de l'Afrique.

Ils ont d'autre part mis l'accent sur l'importance de promouvoir l'unité africaine et la coopération sud-sud, rappelant en ce sens des exemples réussies de ce genre de partenariat menés par le Maroc dont celui avec le Sénégal qui est basé sur des valeurs partagées et qui constitue un modèle de cette coopération sud-sud.

Les intervenants ont également souligné le rôle que peut jouer le Maroc en tant que plateforme et trait d'union entre l'Europe et l'Afrique, eu égard à son positionnement géographique, ainsi qu'aux infrastructures de base dont il dispose et en particulier le port Tanger Med, déplorant par ailleurs l'absence du Royaume de l'Union africaine.

Ce colloque a été animé par les ambassadeurs du Maroc, du Congo et du Sénégal en France, respectivement Chakib Benmoussa, Henri Lopes et Paul Badji, ainsi que par le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Romain Nadal et les universitaires, Camille Sari et Khattar Abou Diab.

Cette conférence avait pour objectif de contribuer activement à la réflexion autour du positionnement socio-économico-politique du Maroc au sein du continent africain, et discuter des différentes approches qui permettraient aux investisseurs marocains de saisir les opportunités économiques et commerciales qu'offre l'Afrique.

Dimanche 23 Mars 2014 - 10:53





Nouveau commentaire :
Twitter