Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc "continuera d'être l'exception" dans une région arabe en proie à des soulèvements populaires (Washington Post)


Mardi 8 Février 2011 modifié le Mardi 8 Février 2011 - 19:36




Katherine Marshall
Katherine Marshall
Grâce à sa "grande stabilité", le Maroc "continuera d'être l'exception" dans une région arabe où certains pays sont en proie à des soulèvements populaires, estime mardi le quotidien américain le Washington Post.

"Le Maroc continuera d'être l'exception grâce à sa grande stabilité qui l'immunise des soulèvements populaires, qui ont éclaté plus vers la partie est de la région du Moyen-Orient et d'Afrique du nord", soutient une analyse signée par Katherine Marshall, membre éminent du centre Berkeley des religions, de la paix et des affaires internationales, relevant de la Georgetown University (Washington D.C).

L'"exception marocaine", qui s'articule notamment autour d'une scène politique active et dynamique, puise sa force "d'une monarchie constitutionnelle, vieille de plus de trois siècles", souligne-t-elle, mettant en exergue les réformes initiées par le Roi Mohammed VI depuis Son accession au Trône.

Katherine Marshall, qui vient d'effectuer une visite au Maroc, note, dans ce contexte, que les chantiers des réformes, qui procèdent d'une "démarche royale soucieuse du bien-être du peuple", touchent l'économie, l'éducation, les droits de l'Homme et la Moudawana, qui "se distingue dans le monde musulman par son caractère pionnier et visionnaire".

Soulignant "l'engagement actif" du Maroc dans le dialogue des cultures et des civilisations, le Washington Post fait observer, d'autre part, que le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine est le descendant du Prophète Sidna Mohammed et le protecteur du culte et de la religion, ce qui confère au Royaume un caractère "unique et distingué".

Dans le même sillage, la chaîne d'information US, Fox News, avait soutenu samedi dernier que la stabilité politique au Maroc, qui puise sa force de son ancrage "ancestral" et "populaire", constitue un "modèle à méditer" dans un environnement régional marqué par des changements en Tunisie et un soulèvement populaire en Egypte.

"La stabilité politique du Maroc, garantie par une monarchie séculaire, constitue un modèle à méditer (...) au moment où est en train de s'articuler une stratégie qui répond aux aspirations légitimes des masses arabes, tout en préservant la stabilité dans la région", avait relevé Fox News dans une analyse intitulée : "L'exception marocaine".




Mardi 8 Février 2011 - 19:24

(Source MAP)





1.Posté par Marocain le 08/02/2011 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Historiquement c'est vrai le Maroc fait l'exception mais est ce que sa perdura ? Les libertés ici au Maroc sont plus palpable qu’ailleurs dans les autres pays arabes. Il y a un seule vrai obstacle c'est le chômage mais c'est le problème à résoudre de cette décennie.

2.Posté par lilou le 09/02/2011 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL N EN RESTE PAS MOINS QUE MALGRE TOUT CELA LES ENNEMIS DU MAROC CONTINUE LEURS PROVOCATIONS AFIN DE CHERCHER A LE DESTABILISER SUR LE PLAN REGIONAL.
ATTENTION AU RETOUR DE BATON.

Nouveau commentaire :
Twitter