Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc confirme sa reconnaissance du CNT libyen


Lundi 22 Août 2011 modifié le Lundi 22 Août 2011 - 23:49




Le Maroc confirme sa reconnaissance du CNT libyen
Le Maroc a confirmé lundi sa reconnaissance du Conseil National de Transition (CNT) en tant que représentant unique et légitime du peuple libyen.

Dans une déclaration aux chaînes "Al Oula" et "2M", diffusée dans leurs JT du soir, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, a souligné que "le Royaume du Maroc confirme aujourd'hui sa reconnaissance du Conseil National de Transition en tant que représentant unique et légitime du peuple libyen et porteur de ses aspirations à un avenir meilleur fondé sur l'équité, la justice, la démocratie et l'Etat de droit".

Taeib Fassi Fihri, se rendra mardi à Benghazi, porteur d'un message du roi Mohammed VI au président du Conseil national de transition libyen (CNT), a annoncé auparavant son ministère dans un communiqué.

"Le message royal porte sur l'évolution significative enregistrée sur la scène libyenne et le rôle déterminant joué par le CNT dans cette nouvelle page de l'histoire de ce pays, pour la réalisation des aspirations légitimes du peuple libyen frère à la démocratie, à la liberté et au progrès", a-t-on ajoute de même source.

En avril dernier, une délégation du Conseil national de transition a été reçue à Rabat .

La délégation du CNT composée de Mahmoud Chammam, Mohamed El Allagui, Fathi Ben Khalifa et Oussama Al Said, s'était avec Taieb Fassi Fihri.

Ce dernier avait insisté à cette occasion sur la nécessité de "préserver l'intégrité territoriale et de l'unité nationale" de la Libye, membre de l'Union du Maghreb arabe (UMA) en compagnie du Maroc, de la Tunisie, de la Mauritanie et de l'Algérie.

M. Fassi Fihri avait rappelé que la résolution 1973 du Conseil de sécurité "offre le cadre de référence pour un traitement global et complémentaire de cette crise et favorise l'émergence d'une solution qui permette à la Libye de retrouver sa stabilité et au peuple libyen frère de choisir, par lui-même, son avenir".


Lundi 22 Août 2011 - 23:31





Nouveau commentaire :
Twitter