Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc célèbre le 59-ème anniversaire du retour de la ville de Tarfaya à la mère patrie


Vendredi 14 Avril 2017 modifié le Vendredi 14 Avril 2017 - 23:35

Le peuple marocain célèbre samedi avec fierté le 59-ème anniversaire du retour de la ville de Tarfaya à la mère patrie, une étape phare dans le processus de parachèvement de l'intégrité territoriale du Royaume et de consolidation de l'unité nationale.




Feu SM le Roi Mohammed V
Feu SM le Roi Mohammed V
La commémoration de cet anniversaire, en tant qu'étape importante dans le processus de la lutte nationale pour la liberté et l'indépendance, offre l'occasion de mettre en exergue la portée symbolique de cet événement et de se remémorer les différentes étapes de ce combat national qui fut mené par le Trône et le peuple pour l'indépendance du pays et l'unité de la nation.

En effet, le Maroc a consenti d'énormes sacrifices dans sa lutte contre le colonisateur qui s'est acharné un demi-siècle durant à tenter de diviser le territoire national en quatre zones d'influence: le centre sous protectorat français, le Nord et le Sud sous domination espagnole et la ville de Tanger soumise à un statut international.

Cette situation explique le caractère particulièrement ardu de la tâche de libération menée par le peuple marocain et son Roi pour recouvrer l'indépendance et l'unité nationale et se soustraire au joug de la domination étrangère.

La fin du protectorat n'a été que le début de l'épopée du "Grand Jihad" pour l'édification d'un Maroc nouveau dont l'une de ses priorités est la libération des autres territoires occupés.

C'est dans ces conditions qu'en 1956 l'armée de libération s'est mobilisée pour libérer les parties sud du territoire national sous occupation espagnole.

La visite de feu SM le Roi Mohammed V à M'Hamid EL Ghizlane, le 25 février 1958, lors de laquelle le Souverain défunt avait reçu les représentants des tribus sahraouies, donna le ton de cette entreprise et marqua la détermination du Maroc, Roi et peuple, de recouvrer ses provinces spoliées.

Le Maroc a pu, grâce à la perspicacité du père de la Nation et à la symbiose régnant entre le peuple et son trône, récupérer Cap Juby (Tarfaya), inaugurant une étape déterminante dans le combat national pour le parachèvement de l'intégrité territoriale et la consolidation de l'unité nationale.

Persévérant sur la même voie, le Maroc, sous la conduite éclairée de feu SM Hassan II, a pu récupérer Sidi Ifni en 1969.

Sans lâcher prise, le combat national va se maintenir pour être couronné par l'organisation de la Marche Verte, le 06 novembre 1975, un événement historique et une épopée dans la lutte pour l'indépendance du Royaume.

Cette victoire est venue à point nommé pour couronner la lutte héroïque menée par les Marocains. En effet, le drapeau marocain est hissé le 28 février 1976 dans la ville de Laâyoune, annonçant la fin de la présence coloniale au Sahara marocain. Une autre étape cruciale dans ce processus de parachèvement de l'intégrité territoriale est le retour d'Oued Eddahab le 14 août 1979 dans le giron de la Nation.

Cette ferveur patriotique se poursuit sous la sage conduite du Roi Mohammed VI avec force, détermination et ténacité, pour défendre les principes de liberté et mettre fin au conflit dans la région.

Atlasinfo (avec MAP)
Vendredi 14 Avril 2017 - 16:17





Nouveau commentaire :
Twitter