Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc au sommet de l'Otan, une reconnaissance de la vision perspicace du Roi Mohammed VI (El Otmani)


Dimanche 20 Mai 2012 modifié le Lundi 21 Mai 2012 - 08:42




Saâd Dine El Otmani
Saâd Dine El Otmani
La participation du Maroc au sommet de l'Organisation du Traité de l'Atlantique nord (OTAN), qui se tient dimanche et lundi à Chicago, est une "reconnaissance de la sagesse et de la vision perspicace de SM le Roi Mohammed VI qui se reflètent sur la place de choix qu'occupe le royaume dans le concert des nations", a déclaré dimanche à la MAP le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saâd Dine El Otmani.

"C'est pour cette raison que des groupements influents régionaux et internationaux, comme l'Union européenne et l'Alliance atlantique, considèrent le Maroc comme un partenaire important ayant démontré sa capacité à apporter sa contribution dans le maintien et la consolidation de la paix et de la stabilité de par le monde et dans la région tout particulièrement", a souligné le ministre en marge de sa participation à ce conclave international.

M. El Otmani s'est dit "fier de représenter Sa Majesté le Roi à ce sommet", en faisant observer que le rôle "stabilisateur" du Maroc dans son environnent régional a été raffermi grâce aux réformes mises en œuvre dans le Royaume, sous l'impulsion du Souverain, dans le cadre des spécificités qui sont propres au Maroc, alors même que des pays de la région ont connu des révolutions et des changements de régime violents et dramatiques.

Le ministre a, en outre, indiqué que ce rôle stabilisateur trouve son expression dans un prolongement géographique comprenant l'Afrique du nord, l'Afrique sub-saharienne et le Sahel, ainsi que dans le bassin méditerranéen.

Trois questions sont à l'ordre du jour du sommet, à savoir la stabilité de l'Afghanistan dans les années à avenir, les capacités militaires permettant à l'Alliance d'accomplir sa tâche et une collaboration plus étroite avec les pays partenaires de l'Otan dans le monde.

Dix huit mois après le sommet de Lisbonne, le conclave de Chicago se tient sous le signe des nouvelles réalités géopolitiques mondiales et de la crise économique des pays membres qui a obéré leurs budgets de défense.

Le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, avait déclaré plus tôt dans la journée que ce sommet, "le plus important" de l'histoire de l'Organisation, a pour but de "trouver des solutions communes à des défis communs".

M. Saâd Dine El Otmani conduit une délégation comprenant notamment l'ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal et l'ambassadeur du Royaume auprès de l'UE, Menouar Alem.


Dimanche 20 Mai 2012 - 21:33

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter