Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc au Conseil de sécurité de l'ONU


Jeudi 5 Janvier 2012 modifié le Vendredi 6 Janvier 2012 - 10:47




Conseil de sécurité des Nations unies
Conseil de sécurité des Nations unies
Le Conseil de sécurité se compose de quinze membres, dont cinq membres permanents - Chine, Etats-Unis, France, Russie, et Royaume-Uni, et dix membres non permanents.

Les 21 et 24 octobre 2011, l’Assemblée générale des Nations unies a désigné le Maroc, le Pakistan, le Guatemala, le Togo et l’Azerbaïdjan pour succéder au Gabon, au Liban, au Brésil, au Nigéria et à la Bosnie-Herzégovine comme membres non-permanents du Conseil de sécurité lors du biennum 2012-2013.

L’Afrique du Sud, l’Allemagne, la Colombie, l’Inde, le Portugal ont été élus le 12 octobre 2010 par l’Assemblée générale. Ils ont remplacé l’Ouganda, l’Autriche, la Mexique, le Japon, la Turquie et siégeront au Conseil de sécurité jusqu’au 31 décembre 2012.

Les membres non permanents sont élus par l’Assemblée générale à bulletin secret pour un mandat de deux ans non immédiatement renouvelable. Aux termes de la Charte, pour être élu, un pays doit recueillir les deux tiers des voix des Etats présents et votant.

Les membres élus siégeant actuellement :

- Afrique du Sud (2011-2012)

- Allemagne (2011-2012)

- Azerbaïdjan (2012-2013)

- Colombie (2011-2012)

- Guatemala (2012-2013)

- Inde (2011-2012)

- Maroc (2012-2013)

- Pakistan (2012-2013)

- Portugal (2011-2012)

- Togo (2012-2013)

C’est au Conseil de sécurité qu’incombe la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Aux termes de la Charte, ses décisions ont force juridique obligatoire et les Etats Membres sont tenus de les appliquer.

La présidence mensuelle du Conseil de sécurité échoit, à tour de rôle, à ses membres selon la règle de l’ordre alphabétique anglais du nom du pays. En 2012, la France présidera le Conseil de sécurité à nouveau au mois d’août.

Chaque membre du Conseil de sécurité dispose d’une voix. Pour être adoptée, une décision sur une question de fond doit recevoir un minimum de neuf voix. Chaque membre permanent dispose du droit de veto. Il est également possible de s’abstenir : sept abstentions réunies suffisent donc à s’opposer à une décision. Les décisions de procédure sont adoptées par un vote affirmatif d’au moins 9 des 15 membres, sans possibilité de veto

Jeudi 5 Janvier 2012 - 10:36





Nouveau commentaire :
Twitter