Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Maroc attache une grande importance au partenariat stratégique avec l'OCDE (Benkirane)


Lundi 15 Juin 2015 modifié le Lundi 15 Juin 2015 - 16:11

Le gouvernement attache une grande importance au partenariat stratégique avec l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) a, indiqué, lundi à Paris, le Chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane lors de la signature du protocole d'accord relatif au programme de coopération (programme pays) entre l'OCDE et le Royaume du Maroc.




"Le Chef du gouvernement a saisi l'opportunité de la signature de ce protocole d'accord pour souligner l'importance qu'il attache personnellement, ainsi que le gouvernement, au partenariat stratégique avec l'OCDE en tant que plateforme d'échange des normes et meilleures pratiques et d'examens mutuels des politiques publiques", indique un communiqué du département du chef de gouvernement.

M. Benkirane a réaffirmé, dans ce sens, la volonté du Maroc de renforcer ce partenariat et de l'inscrire dans une perspective beaucoup plus ambitieuse pour l'avenir, ajoute le communiqué.

Les actions prévues par le programme en question répondent parfaitement aux besoins du Royaume du Maroc et au calendrier des réformes mises en œuvre ou en voie de l'être par le Gouvernement, a-t-il rappelé, faisant remarquer que ce programme pays est de nature à accélérer le rapprochement entre le Maroc et l'OCDE et à faciliter la convergence du Maroc vers le statut de pays émergent et ce, conformément aux Hautes Directives Royales.

Le protocole d'accord relatif au programme de coopération (programme pays) entre l'OCDE et le Royaume du Maroc a été signé lundi au siège de l'OCDE à Paris par MM. Abdelilah Benkirane et Angel Gurria.

Ce programme de coopération, qui s'étalera sur deux ans, couvrira plusieurs domaines et portera, en particulier, sur la mise en place d'un système d'évaluation et de gestion de la performance du programme des réformes au Maroc, l'examen concernant le renforcement institutionnel local pour promouvoir le développement socio-économique, le dialogue Maroc-OCDE sur les politiques territoriales, l'évaluation de la performance du système éducatif et des acquis des élèves, l'étude sur l'emploi des jeunes et l'étude sur le développement de la compétitivité des entreprises touristiques etc.

Le programme de coopération prévoit, en outre, que le Maroc assumera un rôle plus important dans les différents comités de l'OCDE, dans la mesure où son statut sera rehaussé dans la plupart de ces comités, ce qui va lui permettre d'en bénéficier davantage et de leur apporter des éclairages utiles à partir de son expérience en matière de développement.

"Le Maroc est le troisième pays au niveau mondial, après le Pérou et le Kazakhstan, à signer un tel programme avec l'OCDE, ce qui dénote de la confiance que cet organisme accorde à notre pays et de la crédibilité de ses engagements et de ses efforts en matière de réformes économiques et sociales", souligne le communiqué.

En marge de la cérémonie de signature du protocole d'accord portant sur le programme pays, le Chef du Gouvernement a eu une rencontre avec les ambassadeurs des pays membres de l'OCDE lors de laquelle il a exposé les évolutions récentes du Maroc sur les plans politique, économique et sociale, ainsi que les grands chantiers de réforme menés par le Gouvernement.

M. Benkirane a, de même, eu des entretiens bilatéraux avec le Secrétaire général de l'OCDE au sujet des différentes possibilités qui s'offrent à la coopération entre les deux parties au cours des années à venir et des voies et moyens à même d'assurer les conditions d'efficacité à cette coopération.

Ont assisté à ces entretiens et à la cérémonie de signature, du côté marocain, notamment M. Mohamed El Ouafa, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, M. Mohamed Moubdiî, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration et M. Chakib Benmoussa, Ambassadeur à Paris.
Lundi 15 Juin 2015 - 15:38





Nouveau commentaire :
Twitter