Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc appelle toutes les parties libyennes à œuvrer dans le cadre de l'entente et prévaloir l’intérêt du peuple libyen


Lundi 8 Mai 2017 modifié le Mardi 9 Mai 2017 - 10:38

Le Maroc appelle toutes les parties libyennes à œuvrer dans le cadre de l'entente en faisant prévaloir l’intérêt du peuple libyen, sa quiétude et l’unité du pays, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita.




Le Maroc appelle toutes les parties libyennes à œuvrer dans le cadre de l'entente et prévaloir l’intérêt du peuple libyen
S'exprimant lors d'un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le président de la chambre des représentants libyenne, M. Akila Saleh, le ministre a souligné que le Maroc a contribué à la conclusion de l’Accord politique libyen à Skhirat le 17 décembre 2015, lequel constitue un cadre qui est appelé à évoluer avec le développement de la situation sur le terrain, ce qui peuvent constituer des éléments à même de renforcer ce cadre, ou avec des modifications qui permettent à toutes les parties libyennes de s’engager dans l’opération politique.

L’intérêt du Maroc réside dans la stabilité de la Libye et de son unité et la préservation de la souveraineté de ce pays maghrébin, eu égard aux relations séculaires existant entre les deux pays et aux liens de fraternité unissant les deux peuples, a indiqué M. Bourita, réaffirmant que le Maroc demeurera en concertation avec toutes les parties libyennes en vue de tenter de rapprocher les points de vue entre elles.

Le ministre a noté que la visite du responsable libyen s’inscrit dans le cadre des initiatives entreprises par le Maroc sur instructions de Sa Majesté le Roi au sujet du dossier libyen, formant le vœu de voir les Libyens parvenir à un accord sur la formule politique.

Pour sa part, le président de la Chambre des représentants libyenne a indiqué que les entretiens ont porté sur la situation en Libye, le soutien au peuple libyen et l'assistance de son pays à lutter contre le terrorisme.

En outre, le responsable libyen a exprimé son appui à l’accord politique signé à Skhirat, émettant le souhait de parvenir à un accord sur l’amendement de certaines clauses, leur adoption par la Chambre des représentants et leur introduction dans la Constitution libyenne, afin, dit-il, que "cette nouvelle Chambre jouisse de la légalité".

La Chambre des représentants libyenne, a-t-il relevé, avait sollicité l'amendement de l’accord politique et demandé que le Conseil de la présidence soit formé d’un président et de deux vice-présidents, ajoutant que ledit Conseil sera chargé de désigner un Premier ministre qui ne fera pas partie de ses membres.

Auparavant, M. Saleh avait eu des entretiens avec le président de la Chambre des représentants, M. Habib El Malki, au cours desquels il a salué le rôle que joue le Roi Mohammed VI, pour la réalisation de la réconciliation entre les différentes composantes du peuple libyen.
Lundi 8 Mai 2017 - 22:46





Nouveau commentaire :
Twitter