Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Le Maroc accueille les migrants à bras ouverts (Pdt de l’Amicale des Sénégalais d’Essaouira)


Dimanche 18 Décembre 2016 modifié le Lundi 19 Décembre 2016 - 11:28

Les migrants en général et les Sénégalais en particulier se sentent chez eux au Maroc, un pays qui accueille les migrants à bras ouverts, a affirmé samedi, à Essaouira, le Président de l’Amicale des Sénégalais d’Essaouira, Mangom Ngoum.




Réunion autour du roi Mohammed Vi sur la régularisation des migrants
Réunion autour du roi Mohammed Vi sur la régularisation des migrants
Les personnes étrangères vivent en parfaite harmonie avec le peuple marocain frère qui fait preuve d’hospitalité et de générosité envers les migrants, a-t-il ajouté lors d’un séminaire organisé au centre culturel Dar Souiri, sous le thème "Mécanismes d'intégration économique et socioculturelle des immigrés dans la société locale".

M. Ngoum a exprimé sa grande gratitudeau Roi Mohammed VI et salué les initiatives du Souverain en faveur de l’Afrique qui traduisent l’attachement du Roi au renforcement des relations avec les pays du continent.

Concernant la régularisation des migrants en situation irrégulière, M. Ngoum a relevé que cette démarche contribue à une meilleure intégration et permet aux migrants l'accès aux différents services dont bénéficient également les Marocains, saluant la politique migratoire adoptée par le Maroc.

Par ailleurs, M. Ngoum a dénoncé les actes "honteux" de certains pays voisins, qui n’hésitent pas à expulser de manière "inhumaine" les migrants en dehors de leurs frontières.

L'artiste peintre, écrivain et coordinateur de l’association Essaouira Mogador, Ahmed Harrouz, a souligné pour sa part, que les Marocains et la société civile sont appelés à saisir l’ampleur de l’initiative Royale, notant que le Maroc vit une dynamique migratoire importante.

M. Harrouz a appelé à continuer à lutter contre les stéréotypes et les préjugés entourant les migrants, car, estime-t-il, "le racisme et la xénophobie sont favorisées par l’ignorance de l’autre".

De son côté, Mohamed Lmghari, coordinateur du projet d"’intégration socioéconomique des migrants" au sein de l’association de la femme artisane d’Essaouira a indiqué que le premier pas vers l’intégration au Maroc réside dans l’intégration linguistique, appelant à mettre à la disposition des migrants des formations dans ce sens pour faciliter leur intégration.

Organisée par l’association de la femme artisane d’Essaouira en partenariat avec l’association Essaouira Mogador, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la 2è Semaine des migrants au Maroc (14-20 décembre) et la célébration de la Journée internationale des migrants (18 décembre).

L’association de la femme artisane d’Essaouira fête la Journée internationale des migrants sous le thème "Ensemble pour l’intégration des migrants à Essaouira".

Plusieurs activités à caractère socioculturel et artistique ont été organisées samedi, à Essaouira.

Avec map
Dimanche 18 Décembre 2016 - 10:14





Nouveau commentaire :
Twitter