Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc a toujours agi de bonne foi pour trouver une solution politique à la question du Sahara (Amrani)


Samedi 23 Juin 2012 modifié le Samedi 23 Juin 2012 - 18:47




Youssef Amrani
Youssef Amrani
Le Maroc a toujours agi de bonne foi et de manière positive pour trouver une solution politique à la question du Sahara, a affirmé le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, M. Youssef Amrani.

Intervenant, vendredi à Rabat, lors d'une conférence organisée par la Fondation Allal El Fassi sur le thème "le Sahara marocain: parcours et horizons", M. Amrani a ajouté que la proposition marocaine d'autonomie dans les provinces du sud a été saluée par les pays influents sur la scène internationale qui l'ont qualifiée de "positive" et de "crédible".

Le retrait par le Maroc de la confiance à l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Christopher Ross, est dû au "dérapage qu'a connu le processus des négociations" sur le Sahara, a rappelé le ministre délégué, notant que "le Maroc est toujours impliqué dans les efforts de l'ONU et oeuvre avec cette organisation ainsi qu'avec le Conseil de sécurité", en vue de trouver une solution politique à la question du Sahara.

M. Amrani a également exprimé son souhait d'édifier l'Union maghrébine à laquelle aspirent les peuples de la région, ajoutant, à ce propos, que les partenaires européens et américains insistent sur la nécessité impérieuse de ce choix, afin de faire face aux défis sécuritaires dans la région, notamment le trafic de drogue et la lutte contre le terrorisme.

Par ailleurs, des experts et des universitaires ayant assisté à cette rencontre, ont salué les efforts déployés par le Maroc en vue de trouver une solution définitive à la question du Sahara, soulignant en particulier la volonté du Royaume pour parvenir au règlement de ce conflit artificiel.

D'autres thèmes ont été abordés lors de cette conférence relatifs à la question du Sahara et aux perspectives de son règlement tout en tenant compte de l'équilibre régional. La conférence a vu la participation d'un certain nombre d'experts et d'enseignants chercheurs, dont Abdelkarim Ghellab, Ahmed Soudani, Ahmed Snoussi, Mohamed Taj-Eddine El-Husseini, El Hassan Boukantar, Mohamed Larbi Messari et M'hamed Boucetta.
Samedi 23 Juin 2012 - 14:39

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter