Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Maroc à l’heure de l’énergie solaire et de son indépendance énergétique


Samedi 11 Mai 2013 modifié le Dimanche 12 Mai 2013 - 12:49




Le Maroc à l’heure de l’énergie solaire et de son indépendance énergétique
Conformément à la stratégie énergétique tracée par Le Roi Mohammed VI, il a été lancé, le 10 mai 2013, les travaux de construction du parc solaire d’Ouarzazate sous la Présidence effective du Souverain marocain à la commune rurale Ghessate.

La future centrale thermo-solaire, première phase du projet de parc solaire à Ouarzazate baptisé «Noor», la première et la plus grande du genre au monde en termes de capacité de production de 160 MW, sera opérationnelle dans un délai de 28 mois et permettra la promotion de l'industrie locale, l'acquisition d'une expertise de haut niveau en la matière, le développement intégré de la région d'implantation, la création d’emplois ainsi que la production d'une énergie électrique propre et renouvelable.

Cette centrale thermo-solaire s’étend sur une superficie de 3000 hectares et devrait atteindre à terme une capacité de production globale de 500 MW.

La réalisation du complexe solaire intégré d'Ouarzazate «Noor» confirme bien la ferme volonté du Souverain marocain à répondre aux besoins futurs d'électricité du Maroc dans le cadre d'une vision intégrée de développement durable, à optimiser l'exploitation des ressources naturelles du Maroc, à préserver son environnement, à pérenniser son développement économique et social et à assurer l'avenir des générations futures.


A rappeler que ce projet structurant, qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique du Maroc tracée par Le Roi Mohammed VI, vise notamment la mise en place, à l'horizon 2020, d'une capacité de 2.000 MW à partir de cinq sites identifiés, à savoir les sites d'Ouarzazate, Ain Bni Mathar, Foum Al Oued, Boujdour et Sebkhat Tah, soit 42% de ses besoins en énergie.

Une stratégie qui permettra au Royaume du Maroc, grâce à la mise en valeur de son potentiel solaire, la réduction de sa dépendance énergétique, la préservation de son environnement, la limitation des émissions des gaz à effet de serre et la lutte contre les changements climatiques. A terme, il permettra au Maroc d'économiser annuellement en combustibles 1 million de tonne équivalent pétrole (TEP) et d'éviter l'émission de 5,3 millions de tonnes de CO2.

Enfin, avec le lancement des travaux de construction de son parc solaire de Ouarzazate, un projet ambitieux et innovant mais aussi d’’une importance socio-économique capitale, le Royaume du Maroc se positionne comme une place forte en matière de production d'énergies renouvelables à l'horizon 2020 et comme un leader de la «croissance verte en Afrique».

Un projet qui n’aurait pu être concrétisé sans le suivi personnel du Souverain marocain et la vision réaliste, créatrice et ambitieuse de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI pour le développement du Royaume du Maroc.

Ainsi, la forte volonté du Roi du Maroc d’ériger les énergies renouvelables en axe majeur de sa politique économique durable, se matérialise notamment à travers le plan ambitieux de l'énergie solaire qui vise à faire du Royaume du Maroc un leader mondial en la matière afin de répondre adéquatement à une demande nationale en énergie électrique de plus en plus croissante en optant pour des programmes intégrés en énergies renouvelables, solaire et éolienne.


Samedi 11 Mai 2013 - 15:07






1.Posté par hicham le 11/05/2013 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
effectivement, le maroc est sur la bonne voie. il nous ne reste qu'une politique via des lois et décrets qui permettent de mieux promouvoir l'industrie locale, au lieu de toute importé sous le prétexte que le maroc n'a pas les compétence dans le domaine ou alors qu'il n'y pas d'offre locale très compétitive.
A titre personnel, pour fabriquer localement un produit à destination de marché local, four solaire parabolique à usage domestique, je n'ai pas eu le moindre soutiens, pire, je me ss rentrouvé directement concurrencer par des produits chinois à bas cout et de mauvaise qualité. pire, j'ai l'impression comme si, les lois sont faites pr promouvoir l'importation, à titre de comparaison, les français promeuvent le produit local, chez nous le contraire.
à .....

2.Posté par Aghmat le 04/06/2013 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le solaire thermodynamique ou à concentration (CSP) n'est pas le seul moyen de produire de l'électricité solaire.

Le photovoltaïque est un autre moyen, utilisable partout.

http://energeia.voila.net/electri2/nucle_pv_maghreb.htm://

Si les coûts des deux technologies étaient équivalent lors des projets CSP, la situation a bien changé aujourd'hui et le photovoltaïque est bien moins cher et plus rapide à réaliser.

Pas plus cher même avec un peu de stockage.


Nouveau commentaire :
Twitter