Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc, 2ème en Afrique en termes d'attrait des investissements étrangers directs


Mardi 22 Mai 2012 modifié le Mardi 22 Mai 2012 - 18:11




Le Maroc, 2ème en Afrique en termes d'attrait des investissements étrangers directs
Le Maroc occupe le deuxième rang en Afrique après l'Afrique du Sud et devant le Kenya dans l'attrait des investissements étrangers directs (IDE) durant l'année dernière, souligne un rapport publié mardi par FDI Intelligence, filiale de Financial Times Limited.

En 2011, le Maroc avait attiré 70 nouveaux projets, contre 154 pour l'Afrique du Sud et 55 nouveaux projets pour le Kenya, ce qui témoigne de la confiance croissante des investisseurs étrangers en le climat d'affaires dans le Royaume, indique la même source.

Le Maroc est l'un des pays les plus performants dans la région en 2011, avec une augmentation de 40 % du nombre de projets et plus de 50 % de croissance des investissements en capital, note le rapport.

Un autre rapport publié lundi par Stanbic montre que l'agro-industrie et la fabrication sont les principaux domaines d'attrait des investisseurs étrangers en quête de nouvelles opportunités d'investissement.

Au Kenya, par exemple, les investissements étrangers directs effectués entre 2007 et 2008 ont augmenté de 42 % dans l'agro-industrie et 87 % dans le secteur manufacturier, alors même que le flux global des investissements dans le monde a diminué en raison de la récession économique mondiale.

Globalement, la région de l'Afrique de l'Est est bien en deçà des régions du Nord et du Sud qui attirent davantage d'investissement étrangers directs, en raison d'économies plus développées et de l'existence de ressources minérales, note l'étude, précisant que l'Afrique de l'Ouest, quant à elle, bénéficie de peu d'IDE surtout en raison de l'instabilité politique.

Il y a deux semaines, une étude publiée par le cabinet Ernst & Young avait révélé que l'investissement étranger direct en Afrique a plus que doublé au cours de la dernière décennie, en raison de l'optimisme croissant et la confiance des investisseurs en le climat des investissements.
Mardi 22 Mai 2012 - 17:34

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter