Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Luxembourg disposé à contribuer au "rehaussement" des liens économiques entre l'UE et le Maroc


Lundi 15 Septembre 2014 modifié le Mardi 16 Septembre 2014 - 22:56

Le ministre des Affaires étrangères du Grand-Duché de Luxembourg, Jean Asselborn, a fait part, lundi à Rabat, de la disposition de son pays à contribuer au "rehaussement" des liens économiques entre l'Union européenne (UE) et le Maroc, à travers le renforcement de la dynamique économique entre le Luxembourg et le Maroc.




Le Luxembourg disposé à contribuer au "rehaussement" des liens économiques entre l'UE et le Maroc
Le Luxembourg "est prêt" à dépister le potentiel de l'économie marocaine, "et ce dans la perspective de rehausser les liens économiques entre l'UE et le Maroc", a dit M. Asselborn lors d'un point de presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar.

"Nous nous sommes toujours engagés à défendre le statut avancé du Maroc dans ses relations avec l'UE", a-t-il ajouté, se félicitant de la compréhension mutuelle des deux pays à l'égard de diverses questions internationales d'intérêt commun.

Il a également salué le rôle du Maroc dans la préservation de la stabilité et de la paix dans la région, soulignant que le Royaume se veut un modèle de réformes douces dans un contexte de mutations dans le monde arabe.

L'UE, qui connaît la restructuration de ses organes avec les échéances électorales, doit veiller sur des relations de respect mutuel avec le Maroc et les institutions de l'Union doivent éviter tout ce qui est censé perturber ces relations, a affirmé, pour sa part, M. Mezouar.

Dans ce sens, il s'est félicité du rôle que joue le Luxembourg dans la défense des intérêts du Maroc et dans la réussite des relations de partenariat qui lient le Royaume à l'UE, exprimant la satisfaction du Royaume quant à ses relations "excellentes" avec le Grand-Duché de Luxembourg, sous l'égide de SM le Roi Mohammed VI et le grand-duc Henri.

M. Mezouar a appelé à la mise en place d'un cadre "fort" pour la coopération économique, notamment dans sa dimension financière, tout en tirant profit de l'expérience du Luxembourg en la matière, et en stimulant des investissements. Il a rappelé, à ce propos, l'accord de partenariat, scellé en avril 2012, entre le "Moroccan Financial Board", chargé du pilotage et de la promotion institutionnelle de Casablanca Finance City (CFC), et le Luxembourg for Finance.

Les deux ministres ont également abordé des sujets d'actualité régionale et internationale, tels que le terrorisme au Moyen-Orient, la situation en Syrie, Irak, Libye et au Mali, ainsi que le conflit israélo-palestinien. Ils ont appelé, dans ce contexte, à faire pression sur Israël afin de faire avancer les négociations de paix avec les Palestiniens.

Ils se sont dits en faveur de deux Etats qui coexistent pacifiquement, estimant que c'est la solution idoine pour mettre un terme aux violences que connaît la région.

La situation en Ukraine et son impact sur le continent européen ont été aussi évoqués par les chefs des diplomaties marocaine et luxembourgeoise.
Lundi 15 Septembre 2014 - 22:11





Nouveau commentaire :
Twitter