Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Kenya, l'un des pays les plus performants en Afrique en termes de réformes économiques (BM)


Vendredi 2 Août 2013 modifié le Vendredi 2 Août 2013 - 13:02

Le Kenya est l'un des pays les plus performants en Afrique en termes d'adoption de politiques économiques et de réformes institutionnelles, qui favorisent la croissance et la réduction de la pauvreté, souligne un rapport de la Banque mondiale publié jeudi à Nairobi.




Le Kenya, l'un des pays les plus performants en Afrique en termes de réformes économiques (BM)
Le Kenya est l'un des pays les plus performants en Afrique en termes d'adoption de politiques économiques et de réformes institutionnelles, qui favorisent la croissance et la réduction de la pauvreté, souligne un rapport de la Banque mondiale publié jeudi à Nairobi.

Dans ce rapport qui évalue les institutions économiques nationales des pays les moins avancés et en développement, le Kenya a été classé top avec le Cap-Vert en Afrique sub-saharienne en obtenant un score global de 3,9 en 2012, soit le plus élevé parmi 40 pays africains.

Commentant ce rapport, le Secrétaire du Trésor Geoffrey Mwau a indiqué que ce bon classement est le reflet des réformes audacieuses que le pays a entreprises durant ces dernières années et l'adoption d'une politique monétaire rigoureuse qui a permis de ramener le taux d'inflation au-dessous du seuil de 5 %, après avoir plafonné à près de 19 % il y a un peu plus d'un an, et stabiliser le taux de change de la monnaie locale, le shilling.

La Banque mondiale souligne que le gouvernement kenyan a maintenu une discipline budgétaire qui lui a permis de faire face à des chocs économiques récents et à des pressions budgétaires, y compris les dépenses relatives aux élections du 04 mars dernier et les opérations de sécurité en Somalie, notant que la dette publique, en pourcentage du produit intérieur brut, a diminué à moins de 45 %.

La Banque avait auparavant indiqué que la principale économie de l'Afrique de l'Est devrait connaitre un taux de croissance de 5 pc durant les trois prochaines années (2013-2015), en raison de la découverte de pétrole et de gaz et du déroulement pacifique du dernier scrutin. Les perspectives de croissance économique à moyen terme demeurent solides et seront soutenues par une économie mondiale qui s'améliore progressivement, souligne la Banque mondial dans un communiqué.

De son côté, le département de la Planification avait prédit une croissance de 6 % de l'économie kenyane cette année, comparativement au taux de 4,6 % réalisé l'an dernier, grâce à la bonne performance du secteur agricole, à un environnement macroéconomique stable et à la confiance des investisseurs en les perspectives économiques du pays.

Plusieurs autres facteurs militent en faveur de l'amélioration des prévisions de croissance pour cette année, particulièrement l'augmentation des exportations vers les pays voisins dont les économies sont en plein essor, la demande accrue des consommateurs et la baisse de l'inflation.

Le rapport a pris en compte 16 indicateurs clés de développement couvrant la gestion économique, les réformes structurelles, les politiques d'inclusion sociale et de l'équité et la gestion des institutions du secteur public.
Vendredi 2 Août 2013 - 10:21





Nouveau commentaire :
Twitter