Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le FMDH de Marrakech enrichit le débat mondial sur les droits de l'Homme (ONU)


Vendredi 28 Novembre 2014 modifié le Vendredi 28 Novembre 2014 - 16:06

La deuxième édition du Forum mondial des droits de l'Homme (FMDH), qui se tient à Marrakech du 27 au 30 novembre, vient à point nommé pour enrichir le débat mondial sur la nécessité de protéger et promouvoir les valeurs universelles des droits humains, a affirmé Mme Susan Alzner, chargée du programme des Nations Unies avec les organisations non-gouvernementales.




Le Forum de Marrakech apporte aussi une valeur ajoutée aux efforts soutenus engagés pour le renforcement de la culture et des droits de l'Homme dans le monde, a dit Mme Suzan Alzner dans une déclaration à l'agence MAP.

Je suis impressionnée par la forte participation d'acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux de divers horizons, représentant toutes les composantes de la société , a ajouté la responsable onusienne, l'une des hautes personnalités participant à cette manifestation mondiale des droits humains.

Lors des travaux de la rencontre mondiale de Marrakech, les participants vont examiner les moyens d'améliorer la protection des droits de l'Homme en faveur des couches sociales les plus fragiles conformément aux conventions et traités de l'ONU relatifs aux droits de l'Homme, a précisé Mme Suzan Alzner.

Malgré les efforts consentis et le progrès enregistré en matière des droits humains dans plusieurs régions du globe grâce à la mobilisation de la communauté internationale, il y a encore un long chemin à parcourir dans ce domaine , a-t-elle fait remarquer.

Le FMDH connait la participation de plus de 6.000 personnes venant d'une centaine de pays, représentant ONG locales et internationales, agences des Nations-Unies, gouvernements, institutions nationales des droits de l'Homme, organismes internationaux, groupements professionnels, ainsi que des dirigeants politiques, acteurs mondiaux de développement et des droits humains, syndicats et entreprises.

Cet événement mondial, qui se poursuivra jusqu'au 30 novembre, constitue une plateforme pour discuter de plusieurs questions ayant trait, notamment aux droits de l'enfant, de la femme, des personnes en situations d'handicap et les migrants, en plus d'autres problématiques non résolues depuis la conférence de Vienne des droits de l'Homme et d'autres questions liées à la nouvelle génération des droits humains.
Vendredi 28 Novembre 2014 - 15:51





Nouveau commentaire :
Twitter