Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Le Centre arabe des études politiques décerne à Marrakech son Prix des sciences sociales


Dimanche 22 Mars 2015 modifié le Dimanche 22 Mars 2015 - 23:45

Le Centre arabe des recherches et études politiques a organisé, samedi à Marrakech, la cérémonie de remise de son Prix arabe des sciences sociales et humaines pour l'année académique 2014-2015.




Le Centre arabe des études politiques décerne à Marrakech son Prix des sciences sociales
Les Prix décernés, en marge du 4eme congrès des sciences sociales organisé par le Centre à Marrakech, distinguent cette année les meilleures études sur deux sujets : "le rôle des intellectuels dans les changements historiques" et "L'université et la recherche scientifique dans le monde arabe". Des sujets qui constituent la thématique de ce 4eme Congrès dont les travaux ont pris fin samedi à Marrakech.

Pour les études sur "L'université et la recherche scientifique dans le monde arabe", le premier prix a été décerné aux palestiniens Nidal Masri et Mohamed Aga pour leur étude conjointe sur le thème "Une stratégie de gestion des compétences humaines pour l'excellence de la recherche dans les universités palestiniennes".

Le deuxième Prix de cette catégorie est revenu à l'enseignant chercheur marocain Mohamed Faoubar pour son travail sur le thème "Les laboratoires des sciences humaines et le processus de création de la communauté scientifique au sein de l'université marocaine : essai en sociologie des sciences humaines". Le 3eme Prix est revenu, ex-aequo au syrien Amer Daqo pour son étude "Relation entre l'enseignement universitaire et la démocratie dans le monde arabe" et au palestinien Alam Hamdan pour son travail "La voie vers des universités de la recherche d'un niveau mondial".

Pour les études sur "le rôle des intellectuels dans les changements historiques", le premier prix n'a pas été attribué cette année, alors que le deuxième Prix a été décerné au tunisien Ali Salah Moula pour son travail "Recherche sur le repli des rôles traditionnels de l'intellectuel".

Le troisième prix de cette catégorie est revenu, ex-aequo, aux chercheurs marocains Hassan Tariq et Brahim Kadiri Boutchich pour leur études portant, respectivement, sur "L'intellectuel et la révolution, une dialectique ambiguë" et "le renouvellement du rôle de l'intellectuel à la lumière des transformations du printemps arabe".

L'institution a également attribué le Prix des meilleures études publiées dans des périodiques arabes. Le troisième Prix de cette catégorie est revenu au marocain Said Sadiqi pour son travail "les universités arabes et le défi du classement mondial, la voie vers l'excellence". Le 1er et 2eme Prix de cette catégorie n'ont pas été attribués cette année.

Pour les études parues dans des publications étrangères, le premier prix a été attribué à l'irakien Harith Dabbagh pour son étude "La législation comparée comme outil de modernisation". Le deuxième prix a été décerné à l'égyptien Mustapha Makaoui pour son travail "Tourisme responsable dans les quartiers non structurés, expérience d'Egypte", alors que le troisième prix est revenu à la marocaine Zineb Al Barnoussi pour son étude "Les politiques de la dignité en Egypte postcoloniale : de la nationalisation du canal de Suez à la révolution de 2011".

Lors de cette cérémonie qui s'est déroulée en présence de nombreux intellectuels et politologues arabes, les organisateurs ont annoncé les thèmes de la prochaine édition du Prix portant sur "La ville arabe et les défis de l'urbanisation" et "la question de la liberté dans la pensée arabe contemporaine".

Des politologues arabes et des chercheurs universitaires de renom se sont donné rendez-vous, de jeudi à samedi à Marrakech, dans le cadre du 4ème congrès des sciences sociales organisé par le Centre arabe des recherches et études politiques, une institution qatarie présidée par le politologue arabe Dr. Azmi Bchara.

L'édition de Marrakech a connu un débat de haut niveau sur des questions d'actualité dans un monde arabe caractérisé par des changements historiques. Une pléiade de chercheurs universitaires et d'intellectuels arabes s'est succédée à la tribune de ce conclave pour croiser les réflexions sur les deux principaux thèmes de cette édition.
Dimanche 22 Mars 2015 - 19:18





Nouveau commentaire :
Twitter