Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le CNT n'ira pas à Tripoli qu'après la libération de l'ensemble du territoire libyen (Ghoga)


Mardi 6 Septembre 2011 modifié le Mardi 6 Septembre 2011 - 10:46




Le CNT n'ira pas à Tripoli qu'après la libération de l'ensemble du territoire libyen (Ghoga)
Le Conseil national de transition libyen (CNT), qui siège à Benghazi, "ne déménagera à Tripoli qu'après la libération de l'ensemble du territoire libyen", a affirmé lundi le vice-président du Conseil, Abdel Hafiz Ghoga.

"Il y aura peut-être une apparition symbolique de quelques membres du CNT à Tripoli ou du président du Conseil lui-même cette semaine, mais cela ne signifiera pas le transfert du Conseil", a déclaré M. Ghoga.

Vendredi dernier, le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, avait annoncé que le CNT déménagerait "la semaine prochaine" à Tripoli, désormais sous le contrô le des nouveaux dirigeants du pays.

"Le transfert à Tripoli interviendra après l'annonce de la libération de l'ensemble du territoire libyen, Sebha, Syrte et Bani Walid", a souligné M. Ghoga.

Les autorités de transition avaient déjà annoncé le 26 août, trois jours après la prise du quartier général de Mouammar Kadhafi dans le centre de la capitale, le transfert progressif à Tripoli de leur bureau exécutif.

Toutefois, elles avaient précisé que le CNT dans son ensemble, et en particulier son président, ne déménagerait que lorsque les conditions seraient réunies, notamment sur le plan de la sécurité.

Actuellement, la majorité des membres du comité exécutif se trouvent à Tripoli, tandis que plusieurs membres du CNT, notamment M. Abdeljalil ne se sont encore jamais rendus dans la capitale depuis l'installation du CNT à Benghazi après le soulèvement contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.
Mardi 6 Septembre 2011 - 10:17

.




Nouveau commentaire :
Twitter