Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le CFCM "horrifié" par le carnage commis dans une église de Bagdad


Mardi 2 Novembre 2010 modifié le Mardi 2 Novembre 2010 - 12:04




Le CFCM "horrifié" par le carnage commis dans une église de Bagdad
Le Conseil Français du Culte Musulman "condamne avec force le carnage" commis par un groupe terroriste de la mouvance al-Qaieda dans l'Eglise Notre Dame du Salut à Bagdad,

"Le CFCM s’élève contre cette violence inqualifiable commise dans un lieu de paix, de prière et de recueillement par des prêcheurs de haine contre des fidèles hommes, femmes et enfants sans défense", s’indigne mardi l’instance représentative des musulmans de France dans un communiqué.

Le CFCM se dit « horrifié » par ceux qui « ont revendiqué cet acte barbare « et qui « mettent en avant leur appartenance à l’Islam alors que leurs actes et déclarations sont en totale contradiction avec les principes élémentaires de cette religion de paix ».

Pour le CFCM, "Aucune supposée cause ne saurait justifier ces actes criminels qui constituent un véritable sacrilège contre le message divin et les enseignements prophétiques."

Le CFCM « s’associe aux familles des victimes dans leur immense douleur et prie le Très Haut pour que cette haine et cette violence cessent », conclut le communiqué.

Les chrétiens d'Irak ont été la cible de nombreux actes de violences, dont des meurtres et des enlèvements. Des centaines d'entre eux ont été tués et plusieurs églises attaquées depuis l'invasion menée par les Américains en 2003 pour renverser Saddam Hussein.

"C'est un immense sentiment de tristesse qui m'envahit (...). C'est inhumain. Même les animaux ne se comportent ainsi entre eux", a déclaré l'évêque chaldéen de Bagdad, Shlimoune Wardouni.

La cathédrale ressemblait à un champ de bataille lundi. Des balles ont criblé le fronton où est inscrit "Gloire à Dieu au ciel et paix sur la terre". Un bas relief de la Vierge est égratigné par des éclats de balles. Le sol et les murs sont maculés de sang et jonchés de verre brisé, alors que des morceaux de chair sont visibles.

Mardi 2 Novembre 2010 - 09:19





Nouveau commentaire :
Twitter