Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Le Brésil et l'Allemagne s'engagent à réduire le réchauffement climatique


Vendredi 21 Août 2015 modifié le Vendredi 21 Août 2015 - 10:33

Le Brésil est l'Allemagne ont fait part de leur engagement à réduire le réchauffement climatique, a annoncé le ministère brésilien des relations extérieures jeudi.




Dans une déclaration à la presse à l'occasion de la visite de la chancelière Allemande Angela Merkel au Brésil, la présidente brésilienne Dilma Roussef a relevé que la déclaration conjointe adoptée à cette occasion, "reflète notre engagement à la réussite de la conférence internationale sur le climat (COP 21) prévue à Paris".

Aux termes de cette déclaration conjointe, publiée jeudi sur le site du ministère des AE brésilien, les deux parties ont entériné plusieurs projets visant à promouvoir le développement durable et l'énergie verte.

"Notre engagement à réduire les émissions de carbone à l'horizon de 2100 est très important et pertinent pour l'ensemble de la planète", a ajouté Mme Roussef.

Pour sa part, Mme Merkel a mis en relief le rôle du Brésil en tant qu'acteur clé dans l'ensemble des objectifs en matière de climat et de maintien de la biodiversité dans le monde.

Outre la question environnementale, les deux chefs d'Etat ont convenu de diversifier les relations commerciales et de favoriser un climat d'affaires propice pour les 1.600 entreprises allemandes établies au Brésil.

La chancelière allemande a entamé mercredi une visite de deux jours au Brésil à la tête d'une importante délégation en vue de renforcer les relations bilatérales.

Lors de cette visite, Mme Merkel a rencontré la présidente brésilienne lors d'un dîner de travail organisé mercredi soir au Palais Alvorada, avant d'avoir des entretiens le jour suivant au Palais Planalto (siège de la présidence) avec la présidente et plusieurs hauts responsables brésiliens.

Il s'agit de la quatrième visite de la chancelière allemande au Brésil après celles de 2008 et de 2014. En 2014, les échanges commerciaux entre les deux pays avaient totalisé 20,47 milliards de dollars, rappelle-t-on.
Vendredi 21 Août 2015 - 10:32





Nouveau commentaire :
Twitter