Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Laurent Ruquier: "Avec Madame Trierweiler, on avait Nabilla à l'Elysée et on ne le savait pas!"


Lundi 13 Octobre 2014 modifié le Lundi 13 Octobre 2014 - 09:28

Samedi soir, dans "On n'est pas couché", Laurent Ruquier a plaisanté sur les photos de Valérie Trierweiler lors d'une soirée il y a quelques jours.




Valérie Trierweiler, une people comme les autres ? Depuis sa séparation avec François Hollande et surtout la sortie de son livre à succès "Merci pour ce moment", l'ex-Première dame fait parler d'elle chaque jour. La semaine dernière, Closer et Voici publiaient dans leurs pages des clichés de Valérie Trierweiler en train de faire la fête dans un bar gay du centre de Paris. Quelques jours plus tard, par ailleurs, France Dimanche faisait état d'une supposée altercation ce soir-là entre l'ex-Première dame et l'ex-femme de Michel Sapin.

"C'est carrément une candidate à la télé-réalité"


Et si l'accroche de Closer, prétextant que Valérie Trierweiler célébrait le succès de son livre, a agacé Roselyne Bachelot, Laurent Ruquier, lui, s'est plutôt amusé des photos de Voici, "pas piquées des hannetons". "Le Banana Café, c'était le repère de Frigide Barjot, qui a une rivale maintenant avec Madame Trierweiler. Elle, c'est Rigide Fardeau plutôt" s'est-il amusé dans son "Flop Ten" hebdomadaire dans "On n'est pas couché" sur France 2. "Après les balades à Barbès, sans protection, voilà maintenant la teuf dans les bars gays du Marais..." a-t-il continué.

"On craignait que Valérie Trierweiler nous fasse une déprime, pas du tout ! En fait, elle fait juste une crise d'adolescence. Elle fait tout pour qu'on parle d'elle. Elle veut être people. Ce n'est plus une ex-Première dame d'ailleurs, c'est carrément une candidate à la télé-réalité" a ajouté Laurent Ruquier, ponctuant d'un : "On avait Nabilla à l'Elysée et on ne le savait pas, avec Madame Trierweiler !", avant de s'interroger sur le messsage envoyé par ces photos de l'ex-Première dame en train de faire la fête.

"Comme des millions de Français, elle était peut-être malheureuse sous François Hollande"

"Si Madame Trierweiler s'amuse autant aujourd'hui, c'est peut-être que, tout simplement, comme des millions de Français, elle était malheureuse sous François Hollande. C'est d'ailleurs terrible comme message que ça envoie ces photos : c'est 'Si vous voulez faire la fête, si vous voulez être riche et de bonne humeur, faites comme Madame Trierweiler, séparez-vous de François Hollande !'" s'est amusé l'animateur, face à une Léa Salamé dépassée par les récits incessants des aventures de Valérie Trierweiler.

"Toutes les semaines, depuis que je suis dans votre émission, Laurent Ruquier, on parle de Valérie Trierweiler dans votre flop ten. Quand ce n'est pas son bouquin, ce sont ses courses à Barbès. Quand ce ne sont pas ses courses à Barbès, c'est Valérie Trierweiler au Banana Café. J'ai une demande à vous faire : la semaine prochaine, épargnez-nous Valérie Trierweiler !" a lancé la nouvelle polémiste. "Si elle nous publie la sextape dans la semaine, je ne pourrais pas faire autrement" a simplement répondu l'animateur, amusé.
Lundi 13 Octobre 2014 - 00:26

Avec Ozap




Nouveau commentaire :
Twitter