Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Laurent Fabius souligne l'étroite collaboration entre la France et le Maroc pour la réussite de la COP 21


Vendredi 16 Octobre 2015 modifié le Samedi 17 Octobre 2015 - 14:43

Le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international Laurent Fabius a souligné l'étroite collaboration entre la France et le Maroc pour la réussite de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21), qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre à Paris.




"La contribution du Maroc à la COP 21 est très importante. Nous travaillons très bien avec les responsables marocains pour la réussite de la 21-ème édition de cette conférence. De la même façon que j'ai travaillé, en tant que président de la COP 21, avec mon prédécesseur péruvien, je travaillerai avec mon successeur marocain", a-t-il dit dans une déclaration à la MAP en marge d'une conférence organisée vendredi à Paris sur le thème "Climat, les femmes s'engagent".

Le chef de la diplomatie française a fait savoir, par ailleurs, qu'il reste encore des points à régler sur le financement, les technologies, l'adaptation ou la place des femmes dans la COP 21, notant que si de bons résultats seront enregistrés à Paris, toutes les conditions seront réunies pour une bonne organisation de la COP 22 prévue en 2016 au Maroc. Lors de cette conférence, M. Fabius a souligné que la bataille contre le dérèglement climatique ne pourra pas être gagnée sans la prise en compte de la question de l'égalité entre femmes et hommes.

Si l'humanité est menacée par des changements, les populations en situation de pauvreté, qui sont les plus vulnérables, subissent l'essentiel de leurs conséquences, a indiqué le président de la COP 21, notant que la lutte contre le dérèglement climatique est un combat pour les droits des femmes. Il a également noté que les femmes représentent un facteur clé des solutions, car elles sont un moteur du changement social et économique, relevant qu'il est indispensable que l'accord de Paris intègre une mention claire du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les politiques de lutte contre le dérèglement climatique.

"Au-delà de l'accord, il est nécessaire que les femmes soient placées au cœur des stratégies nationales de lutte contre le dérèglement climatique", a-t-il fait valoir.

Pour sa part, la ministre française des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes Marisol Touraine a mis l'accent sur la nécessité de prendre en compte l'impact des changements climatiques sur les femmes, qui constituent des obstacles à leur autonomie financière, à leur éducation et à leur santé. "les femmes ne sont pas uniquement victimes des changements climatiques, elles sont aussi actrices des transformations attendues. Au niveau local, elles agissent pour mettre en œuvre des activités soutenables", a-t-elle dit, notant que dans les négociation internationales, elles font entendre leur voix pour une société durable. Et de conclure que la Conférence de Paris est une opportunité rare de préparer un monde renouvelé que l'égalité entre les femmes et les hommes favorise, et de mobiliser l'ensemble de la société aux côtés des femmes déjà engagées contre les changements climatiques.

A l'issue de cette conférence, un plaidoyer baptisé "Les femmes, actrices de la lutte contre le dérèglement climatique", a été remis à M. Fabius et à Mme Touraine. Celui-ci porte l'ambition d'assurer un véritable engagement politique et financier en faveur de l'égalité femmes hommes au sein du futur accord de Paris, à l'issue de la COP 21. Les signataires de ce document estiment que la contribution des femmes n'est pas suffisamment reconnue et leur accès aux processus de décision, comme aux mécanismes de financement, demeure à ce stade limité. Ce plaidoyer vise à mobiliser les politiques et la société civile de tous les continents pour intégrer l'égalité femmes-hommes et l'autonomisation des femmes de manière explicite dans l'accord issu de la COP21, et plus largement dans les stratégies et financements.

Vendredi 16 Octobre 2015 - 22:43





Nouveau commentaire :
Twitter