Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Lagarde souligne "les tensions" pesant sur les perspectives économiques de la Tunisie


Samedi 4 Février 2012 modifié le Samedi 4 Février 2012 - 20:26




Christine Lagarde
Christine Lagarde
La Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a souligné les "tensions" qui pèsent sur les perspectives économiques à court terme de la Tunisie, imputables, selon elle, à la crise mondiale.

"Nous devons reconnaître les tensions qui pèsent sur les perspectives économiques à court terme de la Tunisie", indique Mme Lagarde dans un communiqué, publié à l'issue de sa récente visite en Tunisie.

Selon elle, les faiblesses qu'accuse l'économie mondiale et les récentes turbulences provoquées par la crise de la zone euro sur les places financières internationales se répercutent sur l'économie du pays, sous la forme de l'affaiblissement des échanges commerciaux et des flux d'investissement ainsi que du repli des recettes du tourisme et des envois de fonds des travailleurs expatriés.

Christine Lagarde a, par ailleurs, qualifié de "très fructueux" ses entretiens à Tunis avec le Président Moncef Marzouki, le Chef du gouvernement, Hamadi Jebali, le Président de l'Assemblée constituante, Mustapha Ben Jaâfar, le ministre des Finances, Houcine Dimassi, et le Gouverneur de la Banque centrale, Mustapha Nabli, portant sur les mesures qu'ils entendent mettre en oeuvre pour rétablir la confiance dans l'économie tunisienne et l'engager durablement dans la voie d'une croissance solidaire et génératrice d'emplois.

"Pour que la transition puisse aller de l'avant, il est crucial d'imprimer une vision vaste et nouvelle à l'économie tunisienne et de définir les réformes prioritaires au moyen d'un dialogue social participatif", suggère Mme Lagarde.

D'après la DG du FMI, il sera particulièrement important d'apporter des solutions "concrètes" au sous-développement des régions de l'intérieur et au chômage élevé chez les jeunes.

"Tant les investisseurs que la population dans son ensemble doivent retrouver confiance dans l'avenir de l'économie, porter leur regard par-delà les difficultés du court terme et jeter les bases d'un rebond de l'économie tunisienne", estime-t-elle.




Samedi 4 Février 2012 - 17:40

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter