Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La ville de Rabat choisie pour la célébration de la Journée de la terre


Vendredi 19 Mars 2010 modifié le Samedi 20 Mars 2010 - 12:38

Une grande fierté pour Rabat. La ville impériale a été retenue par l'Association "Earth Day Network" pour abriter les célébrations du 40ème anniversaire de la Journée de la Terre




La ville de Rabat choisie pour la célébration de la Journée de la terre
Ce choix a été présenté lors d'une cérémonie à Washington. L'occasion pour le Maroc de rappeler ses orientations en matière d'environnement et son option irréversible pour le développement durable.

Conscient de la multiplication des atteintes portées à l'environnement et face à l'urgence de la situation, le Royaume va lancer en avril prochain une Charte nationale globale de l'environnement et du développement durable, à laquelle avait appelé le Roi Mohammed VI dans son discours du Trône.

Elaborée dans le souci de la sauvegarde des espaces, des réserves et des ressources naturelles, cette Charte fondée sur le respect de la biodiversité et le progrès des sociétés, établit une véritable éthique de développement durable pour les individus, les entreprises et les pouvoirs publics. Elle témoignera de la volonté de tous les marocains, sans exception, à s'engager dans la voie de la préservation de l'environnement et du développement durable.

Le Maroc fera figure de précurseur en la matière, dans le continent africain et le monde arabe. La Journée de la Terre lui offrira la meilleure tribune pour attester de son engagement à défendre la cause des générations futures. Pour mener à bien sa politique de préservation de l'environnement, dans le cadre du développement économique et social, le Royaume s'est doté de programmes d'action nationaux d'atténuation et d'adaptation aux dérèglements climatiques.

Ces programmes, déclinés dans les secteurs clés de l'eau, de l'agriculture, de l'industrie, du bâtiment et de l'énergie, mettent tout particulièrement l'accent sur la politique engagée par le Maroc en matière de promotion des énergies renouvelables.

Parmi les projets de développement phares en cours de réalisation à Rabat, le projet de réaménagement de la vallée du Bouregreg destiné à préserver l'écosystème tout en favorisant la fusion économique des villes de Rabat et Salé.

Les projets de dépollution concernent la finalisation d'un émissaire marin pour le traitement des eaux usées. En outre Rabat sera la première ville du pays à se doter d'un système de Tramway qui permettra de lutter contre les problèmes de congestion et de pollution atmosphérique.

La ville s'active également pour le développement et la maintenance de ses quelque 230 hectares d'espaces verts. Des efforts considérables sont entrepris pour la préservation de ses plages et de celles de la région, grâce aux programmes « plages propres » lancés par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement .

Leïla Madani
Vendredi 19 Mars 2010 - 16:14

atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter