Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La vie privée de François Hollande racontée dans "Le Président qui voulait vivre ses vies" par Elise Karlin


Mercredi 23 Avril 2014 modifié le Mercredi 23 Avril 2014 - 23:04

La principale information du Président qui voulait vivre ses vies, le livre d'Elise Karlin qui sort mercredi et fait la Une de L'Express ? Le couple François-Hollande - Valérie Trierweiler serait reformé, laisse entendre la journaliste à l'avant-dernière page.




La vie privée de François Hollande racontée dans "Le Président qui voulait vivre ses vies" par Elise Karlin
"Depuis plusieurs semaines, écrit-elle, le président se redécouvre attaché à Valérie Trierweiler. Il cajole son ex-compagne, multiplie les témoignages laissant penser que ses sentiments pour elle sont loin d'être éteints (...). En mars, Hollande arrive avec des fleurs un soir où il l'emmène dîner dans le restaurant corse que le couple affectionne, à deux pas de la rue Cauchy. Il imagine une vie avec Valérie, mais sans les ennuis, les tensions, les cris. " En clair : plus de "première dame" à l'Elysée. Et de conclure : "Valérie Trierweiler de retour au coeur du quotidien présidentiel ? C'était impensable : c'est plus que probable".

Si elle est exacte, s'agit-il de la révélation qui "inquièterait" François Hollande, à en croire Le Journal du Dimanche ? Le JDD précisait le 20 avril que le chef de l'Etat, "généralement prompt à recevoir les auteurs des livres qui lui sont consacrés", n'a pas reçu l'auteure. "François Hollande et Valérie Trierweiler n'ont pas répondu à mes demandes de rendez-vous", spécifie d'ailleurs Elise Karlin à la fin de l'ouvrage.

Et sinon ? La journaliste évoque Julie Gayet et, surtout, retrace la jalousie de Valérie Trierweiler envers Ségolène Royal, jusqu'au tweet fatal de soutien à Olivier Falorni, avant les législatives de 2012. Histoire déjà racontée par Anna Cabana et Anne Rosencher (Entre deux feux).

-> Le président qui voulait vivre ses vies, Les coulisses d'un vaudeville d'Etat, Elise Karlin (Fayard, 15 euros)
Mercredi 23 Avril 2014 - 11:20

Avec agences