Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La veuve de Kadhafi et trois de ses enfants s'apprêtent à gagner la Croatie via l'Algérie


Jeudi 10 Novembre 2011 modifié le Vendredi 11 Novembre 2011 - 00:21




La veuve de Kadhafi et trois de ses enfants s'apprêtent à gagner la Croatie via l'Algérie
Safiya, la veuve du colonel libyen Mouammar Kadhafi, ainsi que trois de ses enfants réfugiés en Algérie depuis fin aout dernier, s'apprêtent à gagner la Croatie, croit savoir l'hebdomadaire hongrois Heti Valasz.

Dans une enquête sous le titre "Le retour au bercail de Mme Kadhafi" dont des extraits sont publiés dans le dernier numéro de l'hebdomadaire français "Courrier International", Heti Valasz affirme que la veuve du dictateur libyen, dont l'origine hongroise avait été soigneusement dissimulée depuis des décennies, est née à Mostar, en Bosnie-Herzégovine, à plus de 100 km d'Igrane, le village croate où elle compte s'installer.

Selon l'hebdomadaire hongrois "Zsofia Farkas" (son vrai nom, arabisé pour devenir "Safiya Ferkache") "avait tenté de garder le secret de ses intentions, mais dans les cavernes et les cafés (du village croate), les conversations vont bon train".

"Les négociations pour un achat immobilier ont commencé fin août, dans le plus grand secret", ajoute la publication.

Selon le maire de ce village de 400 âmes, Emil Talijancic, cité par l'hebdomadaire, "plusieurs indices permettent de dire que Zsofia Farkas veut s'installer chez nous".

Il y a un mois, plusieurs agences immobilières - croates, serbes, bosniaques, allemandes et suédoises - ont contacté les propriétaires d'une auberge abandonnée avec une vue imprenable sur l'Adriatique mise à la vente depuis plusieurs années, indique le maire qui est l'un des propriétaires.

Elles n'ont rien dit de l'identité de leur mandataire, l'un des agents se contentant d'indiquer que la personne en question était une Croate vivant à l'étranger, ajoute-il.

Concernant le choix de la localité, le maire indique que "les plus âgés, dans le village, se souviennent parfaitement de l'adolescente, puis de la très jolie jeune femme Zsofia Farkas, qui, dans les années 1960, venait passer ses vacances en famille" à Igrane, la station balnéaire la plus proche de Mostar, sa ville natale.

L'hebdomadaire Heti Valasz avait déjà révélé les origines hongroises de Mme Kadhafi dans une enquête publiée en juillet dernier. Selon lui, Le grand-père de Zsofia, JÂ nos Farkas, s'installa par hasard à Mostar comme inspecteur pédagogique régional, après que la Bosnie fut soumise à l'autorité de la monarchie austro-hongroise, en 1878. Il y passa le restant de sa vie et y mourut en 1902.

La population locale ignorait tout de cette histoire jusqu'à ce qu'en janvier 2011 la radio militaire de Tuzla ne la révèle dans son émission en langue croate, ajoute la même source.




Jeudi 10 Novembre 2011 - 21:56





Nouveau commentaire :
Twitter