Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La sociologue marocaine Rahma Bourqia faite docteur "Honoris Causa" par une université française


Vendredi 19 Novembre 2010 modifié le Vendredi 19 Novembre 2010 - 11:52

La présidente de l'Université Hassan II de Mohammedia (Maroc), Mme Rahma Bourqia, a été faite, jeudi, docteur "Honoris Causa" de l'université Paris Ouest Nanterre La Défense, en hommage à "son attachement à la recherche en sciences humaines et à son implication dans la société contemporaine".




La sociologue marocaine Rahma Bourqia a déjà été faite docteur Honoris Causa de l'Université d'Indiana (Etats-Unis),
La sociologue marocaine Rahma Bourqia a déjà été faite docteur Honoris Causa de l'Université d'Indiana (Etats-Unis),
Le prestigieux insigne universitaire français a été remis à la sociologue et anthropologue marocaine lors d'une cérémonie solennelle à l'occasion du 40ème anniversaire de l'université française.

Mme le Pr. Bourqia a été honorée au même titre que quatre autres grandes personnalités internationales, dont le célèbre cinéaste iranien Mohsen Makhmalbaf, l'Américaine Sonia Sotomayor, l'une des neuf juges de la Cour suprême des Etats-Unis, et la leader altermondialiste et écologiste indienne Vandana Shiva.

Le titre universitaire rend hommage à ces cinq personnalités qui, quel que soient leur parcours académique, "honorent les valeurs de l'université par leur contribution au monde des idées, de la culture, des arts ou des sciences", a relevé le présidente de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Mme Bernadette Madeuf, en présentant les cinq lauréats.

Pour sa part, le professeur Raymond Jamous, Directeur de recherches au CNRS Paris, a salué en le Pr. Bourqia "un chercheur dont le talent a été reconnu", "un acteur engagé dans l'évolution du statut de la femme" et la responsable d'université marocaine, notant que la lauréate est à la fois philosophe, sociologue et anthropologue. Selon lui, le travail scientifique de Rahma Bourqia a montré "comment une société et un Etat plus que millénaires peuvent et doivent évoluer, s'ouvrir au monde extérieur, tout en respectant leur tradition et leur spécificité sociale".
"Si Mme Bourqia a contribué à améliorer le statut de la femme au Maroc, elle est, elle-même, la preuve qu'une femme marocaine peut accéder aux plus hautes fonctions universitaires", a conclu le Pr. Jamous.


La sociologue marocaine Rahma Bourqia faite docteur "Honoris Causa" par une université française
De son côté, le Pr. Bourqia a affirmé que "cette reconnaissance est une source de motivation pour continuer dans le chemin qu'elle s'est tracée en vue d'accomplir sa mission et de contribuer modestement aux chantiers stratégiques du Maroc".

"L'honneur qui m'est fait par l'Université Paris X est certes un témoignage de reconnaissance pour l'itinéraire d'une vie académique et professionnelle, mais ce mérite ne devrait nullement me pousser à me complaire dans le sentiment de fierté qui glorifie ma personne et me faire oublier que le mérite et l'aboutissement, s'ils se sont forgés et façonnés par le travail et l'engagement, ils sont aussi tributaires d'autres personnes qui m'ont soutenue".

Née à Khémisset en 1949, Rahma Bourqia a une triple formation de philosophe, de sociologue et d'anthropologue. Après une licence en philosophie, un DEA en sociologie du développement et un doctorat de troisième cycle en sociologie à l'université Mohammed V à Rabat. Elle soutient un doctorat en sociologie à l'université de Manchester, sa thèse "State and rural society", obtient le prix Malcolm Kerr du meilleur doctorat aux Etats Unis en 1988, décerné par l'Association américaine des Etudes sur le Maghreb et le Moyen Orient. Le liste de ses ouvrages et de ses articles publiés en arabe, en français ou en anglais est longue et couvre plusieurs domaines. Outre "Etat, pouvoir et société" (1991), elle compte à son actif, plusieurs ouvrages sur le Maghreb et les femmes, comme "Le Maghreb : approches des mécanismes d'articulation" (1991), "Femmes, culture et société au Maghreb" (1995), ou encore "Femmes et fécondité" (1999).

Le Pr. Bourqia n'en est pas à sa première distinction internationale puisqu'elle a déjà été faite docteur Honoris Causa de l'Université d'Indiana (Etats-Unis), puis de l'Université de Liège (Belgique).



Vendredi 19 Novembre 2010 - 11:23

Atlasinfo (Avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter