Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La situation financière de Soread-2M est source d'inquiétude (El Khalfi)


Mardi 24 Avril 2012 modifié le Mardi 24 Avril 2012 - 00:57




La situation financière de Soread-2M est source d'inquiétude (El Khalfi)
La situation financière de la société Soread-2M est source d'inquiétude, a indiqué lundi le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi, soulignant que le capital de la société a chuté de 93 pc, en passant de 302 millions à 21,7 millions de dirhams actuellement.

Dans sa réponse à une question du groupe Justice et Développement (PJD) à la Chambre des représentants, M. El Khalfi a ajouté que les dettes de la société auprès de ses fournisseurs s'élèvent à 229 millions de dirhams, alors que le déficit de liquidité de sa trésorerie a atteint 144 millions.

Dans le but de remédier à cette situation, a souligné le ministre, le gouvernement compte adopter une série de mesures nécessaires destinées à promouvoir la situation de cette société publique, en proposant notamment une augmentation de son capital à l'Assemblée générale des actionnaires de Soread-2M et ce, à travers l'inclusion des ressources financières prévues dans le contra-programme dans la quote-part détenue par l'Etat dans le capital de la société et l'invitation des autres actionnaires à adopter des initiatives similaires dans le même sens.

Cette mesure, a-t-il dit, permettra d'injecter de nouvelles ressources financières dans la société Soread-2M pour lui permettre d'éviter une situation de faillite, telle que prévue par la loi 17/95 relative aux sociétés anonymes et qui a été complétée par la loi 20/05.

Cette situation, a précisé M. El Khalfi, requiert l'adoption par la société de mesures comprenant un plan exhaustif de rationalisation et de contrô le des dépenses, la mise en Âœuvre des mécanismes de bonne gouvernance, l'augmentation des recettes publicitaires et la promotion du modèle économique de la société dans le cadre d'un marché publicitaire en évolution constante.

Ces mesures comprennent également un engagement de la part du ministère de la Communication d'apporter tout le soutien nécessaire, y compris dans le volet financier, le cas échéant, afin que la société puisse honorer ses engagements prévus par le cahier des charges et dans le contrat-programme la concernant, a-t-il relevé.

Le gouvernement, a-t-il rappelé, avait conclu, en juin 2010, un contrat-programme avec la société Soread-2M, le premier du genre signé avec cette chaîne depuis sa création en 1989, ajoutant que ce contrat-programme garantit à la société publique tous les moyens pour la concrétisation des objectifs escomptés.

M. El Khalfi a ajouté que le gouvernement a honoré ses engagement et déjà injecté dans la trésorerie de la deuxième chaîne 215 millions de dirhams (21,5 milliards de centimes) et s'apprête à transférer cette année 35 millions de dirhams (3,5 milliards centimes).

En contre partie de ce soutien financier de l'Etat, la deuxième chaîne s'était engagée à réaliser des résultats positifs qui équivaudraient à un bénéfice net de 6,3 millions de dirhams en 2011 et 37 millions en 2012, a signalé le ministre. Toutefois, a-t-il dit, le résultat net de la deuxième chaîne a été une perte de 121 millions de dirhams, dérivée d'une contraction du chiffre d'affaires de 11 pc et une augmentation de 10 pc des dépenses en comparaison avec les chiffres prévisionnels et les résultats enregistrés. Il est prévu que la société Soread-2M accuse une perte de 63 millions de dirhams en 2012, a estimé le ministre.

Mardi 24 Avril 2012 - 00:30

MAP




Nouveau commentaire :
Twitter