Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La réaction "admirable" du peuple marocain et de son roi, "la seule bonne réponse" au terrorisme


Mardi 3 Mai 2011 modifié le Mardi 3 Mai 2011 - 14:51




La réaction "admirable" du peuple marocain et de son roi, "la seule bonne réponse" au terrorisme
Le quotidien français +Le Figaro+ exprime, mardi, des craintes quant à la poursuite du terrorisme d'Al-Qaida malgré la mort de Ben Laden, soulignant que la réaction "admirable" du peuple marocain et de son roi après l'attentat de Marrakech, constitue "la seule bonne réponse au chantage du terrorisme".

"La mort de Ben Laden ne signifie évidemment pas la disparition du terrorisme, car depuis plusieurs années le chef d'al-Qaida était devenu une sorte d'icô ne monstrueuse d'une multinationale franchisée du terrorisme dont il avait abandonné le contrô le opérationnel à son lieutenant al-Zawahiri", écrit Etienne Mougeotte, directeur des rédactions du Figaro, dans un éditorial sous le titre "Une grande victoire".

Après avoir mis en en garde contre les dangers que pourraient représenter les différentes branches d'Al-Qaida dans le monde, notamment Aqmi (al-Qaida au Maghreb islamique), l'éditorialiste souligne "c'est justement la réaction admirable du peuple marocain et de son roi Mohammed VI, leur détermination pour faire face au terrorisme qui constitue la seule bonne réponse au chantage criminel du terrorisme".

"Il y a tout lieu de craindre que la nébuleuse terroriste qui se réclame de l'islam fondamentaliste continue à porter ses coups comme elle l'a fait la semaine dernière à Marrakech", relève M. Moujeotte à propos de l'attentat, non encore revendiqué qui a tué 16 personnes dans un café de la place Jamaâ el-Fna.

"Car, une fois de plus, ceux qui ont perverti l'islam pour mener une prétendue guerre sainte constituent des ennemis aussi redoutables pour les nations musulmanes que pour les Etats-Unis ou l'Europe", conclut-il.


Mardi 3 Mai 2011 - 13:43





Nouveau commentaire :
Twitter