Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La nomination par l'UA d'un envoyé spécial pour le Sahara, une démarche improductive (Gilles Pargneaux)


Mardi 8 Juillet 2014 modifié le Mardi 8 Juillet 2014 - 22:52

La nomination par l'Union Africaine (UA) d'un envoyé spécial pour le Sahara est une démarche improductive qui nuit aux efforts des Nations unies visant à trouver une solution politique à ce différend régional, a affirmé le député européen Gilles Pargneaux.




"Il est illusoire de croire que l'envoyé spécial de l'UA pour le Sahara pourra apporter une contribution positive au règlement de ce conflit", a souligné l'eurodéputé français, vice-président de la Commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire du Parlement européen, notant qu'au contraire, sa nomination constitue "un frein" au règlement de la question du Sahara.

Car, a expliqué M. Pargneaux, "cette manière de procéder est très éloignée de l'esprit des Nations unies qui invitent toutes les parties au conflit à trouver une solution politique concertée et mutuellement acceptable".

Force est de constater qu'une proposition acceptable par l'ensemble des parties n'émergera jamais d'une telle procédure, a souligné M. Pargneaux, également Président du groupe d'amitié UE-Maroc au Parlement européen.

Notant que toute solution unilatérale dans le conflit du Sahara est vouée à l'échec, l'eurodéputé socialiste a souligné l'importance de prendre acte de cette situation et de proposer des solutions réalistes telles qu'a fait le Royaume en 2007 à travers son offre d'accorder une autonomie élargie à la région du Sahara sous souveraineté marocaine.

"Etant donné les tensions sécuritaires au Sahel, l'initiative d'autonomie proposée par le Maroc pour régler ce différend régional parait aujourd'hui comme la meilleure dont nous disposons à l'heure actuelle", a-t-il conclu.
Mardi 8 Juillet 2014 - 18:19





Nouveau commentaire :
Twitter