Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








La ministre espagnole de la Pêche souligne l'urgence d'un nouvel accord Maroc-UE


Vendredi 16 Décembre 2011 modifié le Samedi 17 Décembre 2011 - 11:44




Rosa Aguilar
Rosa Aguilar
La ministre espagnole de la Pêche, Rosa Aguilar, a souligné, vendredi à Bruxelles, l'urgence d'un nouvel accord de pêche entre l'Union européenne (UE) et le Maroc suite au rejet par le Parlement européen de la prorogation de l'accord actuel qu'elle a qualifié de préjudiciable pour les professionnels espagnols de la pêche.

"Il est urgent, en ce moment, qu'il y ait un autre mandat de la Commission européenne, approuvé par le Conseil des ministres de l'UE, pour restaurer le dialogue avec le Maroc et parvenir à un nouvel accord de pêche", a indiqué, dans une déclaration à la MAP, Mme Aguilar, qui est à Bruxelles dans le cadre d'une réunion des ministres européens de la Pêche.

A ce propos, "il est fondamental que la Commission et la commissaire européenne à la Pêche poursuivent le dialogue avec le Maroc, sur de nouvelles bases, afin d'obtenir cet accord nécessaire pour la stabilité autant du secteur espagnol de pêche que des relations euro-marocaines".

L'Espagne est déterminée à agir dans ce sens pour "rétablir la coopération en matière de pêche" avec le Maroc, a assuré Mme Aguilar.

Concernant la flotte espagnole, affectée par la décision du Parlement européen, la ministre a indiqué que Madrid a demandé à l'UE "de prendre ses responsabilités et de compenser les dommages occasionnés aux pêcheurs et armateurs espagnols qui ne pourront plus opérer dans les eaux marocaines durant les deux mois et demi à venir".

Selon Mme Aguilar, l'Espagne a estimé ces pertes à près de 30 millions d'euros. "Une perte très importante. On va insister, dans le cadre de l'UE, pour prendre une décision et obtenir une réponse positive le plus tôt possible", a-t-elle affirmé.

Le Parlement européen avait rejeté, mercredi, par 326 voix contre, 296 pour et 58 abstentions l'extension du protocole annuel de l'accord de pêche entre le Maroc et l'UE, entré en vigueur à titre provisoire depuis le 28 février dernier.



Vendredi 16 Décembre 2011 - 23:54

Atlasinfo avec MAP





1.Posté par A. BEN HAJ TAIEB le 17/12/2011 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le parlement européen vient de démontrer combien est dure sa politique envers le Maroc. pays qui a toujours fait des concessions pour préserver ses relations avec l'Europe et combien celle-ci est fluide envers les puissances pétrolières et gazières. On s'en fiche du sort des milliers d'individus vivant de la pêche dans les eaux marocaines pourvu que les ennemis jurés du Maroc restent apaisés. C'est cela préserver la paix dans le monde? C'est cela l'équité internationale? Oh que c'est lamentable.

Nouveau commentaire :
Twitter