Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale, un axe majeur de la vision du Roi Mohammed VI


Samedi 16 Juillet 2016 modifié le Samedi 16 Juillet 2016 - 16:10

La lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale a été un axe majeur de la vision du Roi Mohammed VI depuis son accession au Trône pour permettre aux couches défavorisées de vivre dans la dignité.




L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et la Fondation Mohammed V pour la solidarité constituent les lustres de cette action dont l’objectif est de changer le quotidien des Marocains souffrant de précarité et d’exclusion sociale en améliorant leur niveau de vie, en les dotant des moyens pour une insertion socio-économique optimale et une vie digne et en facilitant leur accès aux infrastructures sociales de base.

Ainsi, la Fondation, dont les engagements financiers ont atteint 5,147 milliards de dirhams depuis sa création et jusqu'à fin 2015, a pu élargir la base des bénéficiaires de ses activités à 5,7 millions de personnes.

Selon le rapport d'activité 2015 de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, ces activités ont concerné 15.300 jeunes admis à suivre les programmes des centres de formation et de qualification professionnelle, 9.103 jeunes filles et étudiantes accueillies dans des foyers et internats, 89.400 enfants et jeunes accompagnés en matière éducative, culturelle et sportive, 6.000 femmes qui ont bénéficié des services des centres socio-éducatifs et de formation et 159.746 personnes qui ont profité des programmes de développement durable (activités génératrices de revenu, microcrédits, soutien des artisans, gites ruraux).


La lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale, un axe majeur de la vision du Roi Mohammed VI
Elles ont concerné également 658.245 personnes démunies qui ont bénéficié des actions des caravanes médicales de solidarité, 14.897 personnes qui ont profité d'opérations médico-sociales et 6.014 handicapés qui sont suivis annuellement dans les centres spécialisés. Les statistiques de la Fondation font également état de près de 2,3 millions de personnes (veuves, personnes âgées, personnes à mobilité réduite) qui ont reçu un soutien alimentaire pendant la période du Ramadan essentiellement et environ 2.474.348 Marocains résidant à l'étranger qui ont bénéficié des services d'accueil, dont 80.266 personnes assistées pour des problèmes d'ordre administratif, de transport, pour rapatriement de corps et pour assistance médicale pendant la période estivale.

Pour sa part, l’INDH a permis de mettre en place plus de 42.000 projets ayant bénéficié à 10 millions de citoyens, grâce à un budget global de 37,4 milliards de dirhams. L’INDH a apporté dans ce cadre près de 24 milliards de dirhams. Des réalisations qui lui ont permis d’occuper la troisième place au niveau international parmi 135 programmes de développement social à travers le monde.

Levier de développement social par excellence, l’INDH a axé son action pour sa deuxième phase (2011-2015) sur le désenclavement des régions rurales éloignées et enclavées dans le but de réduire les disparités et d'en finir avec les situations d’inégalité sociale. Dans ce sens, plus de 3.300 douars relevant de 22 préfectures et provinces ont pu profiter de 23.000 projets mis en place et financés par l’Initiative. L’INDH a également permis de financer près de 8.300 activités génératrices de revenus (AGR) dont la moitié est gérée par des femmes. Ces AGR sont situées à hauteur de 40 pc au niveau rural.

Des statistiques qui témoignent de la réussite de cette initiative et viennent réfuter les fausses thèses de certains experts qui remettent en cause les résultats de ce programme.
Samedi 16 Juillet 2016 - 13:09





Nouveau commentaire :
Twitter