Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La littérature féminine domine aux Emirats Arabes Unis


Dimanche 18 Juillet 2010 modifié le Dimanche 18 Juillet 2010 - 11:15

La littérature féminine domine aux Emirats Arabes Unis et ne peut passer inaperçue, a affirmé l'écrivaine émiratie, Basema Younes.




La littérature féminine domine aux Emirats Arabes Unis
présente dans toutes les catégories littéraires. "Elle écrit la nouvelle, le roman et l'article", dépassant l'homme dans ce domaine, a indiqué Mme Younes dans un entretien à la MAP en marge de la 32ème édition du Festival culturel international d'Asilah qui accueille les Emirats Arabes Unis en tant qu'invité d'honneur.

La littérature féminine dans ce pays du Golfe est en mouvement grâce au soutien accordé par les autorités à la femme pour lui permettre une bonne communication intellectuelle et culturelle, a souligné Basema qui occupe le poste de chef de publication, d'édition et de traduction au ministère de la Culture, de la Jeunesse et du développement des ressources communautaires.

S'agissant de la situation actuelle de la littérature arabe, elle a relevé une évolution certaine et l'émergence d'écrivains qui "ont leur propre style et desquels on peut apprendre". Elle a regretté, toutefois, un manquement des médias et des critiques littéraires à l'égard du rô le de la littérature et des idées positives véhiculées par les ouvrages arabes.

L'écrivain émiratie a relevé aussi avec chagrin l'absence d'émissions qui discutent la littérature d'une façon "sérieuse et substantielle".

"Le roman, que l'on peut considérer comme un divertissement ou une imagination, doit retenir l'attention des médias et doit être enseigné aux jeunes générations afin de connaître les caractéristiques distinguant la littérature arabe", a-t-elle dit.

Elle n'a pas manqué d'exprimer sa joie de participer, pour la première fois, au Festival culturel international d'Asilah qui lui a "permis d'explorer une ambiance culturelle" qu'elle aime très fort. "Certes, il y a des salles de conférences aux Emirats Arabes Unis, mais j'adore voyager loin à la quête de la nouveauté et pour rencontrer de nouvelles personnes", a-t-elle poursuivi.

"C'est vraiment agréable que le Maroc n'opte pas uniquement pour des relations diplomatiques avec les pays voisins mais s'ouvre aussi sur d'autres pays, traduisant ainsi une excellente communication interarabe", a-t-elle souligné.

En réponse à une question sur son expérience littéraire, Mme Younes a indiqué qu'elle a commencé à lire, dès son jeune âge, les chefs-d'oeuvre des écrivains arabes et russes à la bibliothèque générale de Dubai. "Le livre était pour moi le seul moyen de divertissement dans cet émirat des années 70 où il n' y avait pas de loisirs", a-t-elle précisé.

Basema Younes rédige des articles dans une rubrique culturelle au quotidien "Al Khaleej" et au magazine "Al Osra" (la famille). Basema, qui a publié son premier ouvrage en 1986, est l'auteur d'une dizaine de nouvelles, dont "Une relation risquée" et "Une masculinité non déclarée". Elle est également l'auteur de deux romans "C'est peut être toi" et "Anges et démons" ainsi que de six pièces théâtrales, dont "la dernière nuit froide" et "l'alternative".

Elle compte à son actif 22 prix en nouvelles et au théâtre et elle a été membre de plusieurs jurys de compétitions littéraires.

Dimanche 18 Juillet 2010 - 11:11





Nouveau commentaire :
Twitter