Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La justice française maintient la vidéosurveillance de Salah Abdeslam


Jeudi 28 Juillet 2016 modifié le Jeudi 28 Juillet 2016 - 23:54




La plus haute juridiction administrative française a rejeté jeudi une demande de suspension de la vidéosurveillance de Salah Abdeslam, seul jihadiste encore en vie des commandos du 13 novembre à Paris, estimant qu'elle ne portait pas une "atteinte excessive" à sa vie privée.

Les juges du Conseil d'Etat ont en outre "relevé que cette mesure se justifiait par le contexte d'attentats terroristes en France et la présomption que le requérant bénéficie du soutien d'une organisation terroriste internationale", en allusion au groupe Etat islamique (EI).

Leur décision survient deux jours après l'assassinat d'un prêtre égorgé par deux jihadistes ayant prêté allégeance à l'EI dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen (nord-ouest) et deux semaines après l'attentat de Nice (84 morts) le 14 juillet.

Salah Abdeslam avait été débouté le 15 juillet de sa requête en première instance par le tribunal administratif de Versailles, près de Paris, mais il avait fait appel.

Détenu le plus surveillé de France, Salah Abdeslam, 26 ans, est incarcéré à l'isolement à Fleury-Mérogis, au sud de Paris, dans la plus grande prison d'Europe. Il est sous la surveillance ininterrompue de caméras dans sa cellule, en salle de sport et en cour de promenade.


Atlasinfo avec AFP
Jeudi 28 Juillet 2016 - 23:53





Nouveau commentaire :
Twitter